5/08/2014

Des petits bas, un petit chapeau de printemps et une recherche intensive de projets...

Je crois bien que je vais devoir faire attention à ne pas commencer systématiquement tous mes billets en m’excusant de ne pas prendre le temps d’écrire plus souvent. La bonne nouvelle c’est que le temps me manque autant parce que je suis bien occupée avec mes projets!

Chose plutôt rare, je me suis permis de prendre un peu de temps pour me faire un petit quelque chose à moi… un nouveau chapeau pour le printemps! Le patron est disponible gratuitement et il y a déjà un bon moment qu'il a attiré mon regard. Par chance que j'ai eu la bonne idée de profiter d'un petit temps de répis pour le faire!


Je dis par chance parce que dans la même journée j'ai été contactée par le Carrefour jeunesse-emploi de ma région pour leur faire des petits bas. Vous vous souviendrez peut-être que j’en avais fait pour le programme Place aux jeunes enrégion il y a quelques mois, et ces petits bas blanc et orange se promènent allègrement sur le net, pour mon plus grand plaisir!



Cette fois-ci c’est aux couleurs du Carrefour jeunesse-emploi que mes petits bas ont été crochetés! La surprise aura été que si au départ il n’y en avait que huit, c’est un total de 98 qui m’a été demandé! Ça en fait de la chaussette ça les amis!


Encore une vingtaine et la commande sera complète!

Éternelle insécure, je dois dire que c’est très réconfortant pour moi de savoir que mon travail est apprécié!

Une fois cette commande terminée, j’ai un petit chapeau soleil et un bandeau qui attendant patiemment d’être complétés avant de partir vers l’Ontario. Et oui, ma première commande hors province! Le petit chapeau est en coton et je n’ai pas pu résister à l’envie de le commencer tranquillement entre deux petits bas. 


Il faut dire qu’il s’agit de mon premier essai avec ce coton plus luxueux et j’adore! J’ai bien hâte de vous le dévoilé tout complété!

J’ai aussi découvert, tout-à-fait grâce aux hasards de Facebook, une artisane (De chouettes chaussettes) qui teint du fil à la main et qui œuvre dans ma région. Il faut que j’admette ici qu’une de mes grandes barrières psychologique à commander du fil sur le net est, autre le fait que je ne peux pas y toucher avant de l’acheter, le prix de l’expédition. Là il n’y avait plus d’excuses d’obstacles, je me suis payée la traite!


La laine verte et rose qui me rappellait beaucoup trop le melon d’eau pour que je puisse survivre sans l’avoir est un mélange de laine mérino et de soie et je pense que je n’ai jamais touché quelque chose d’aussi doux! Ça fait peur juste à penser à ce qui arriverais à mon compte bancaire si je devais tomber sur du fil 100% soie…

La laine bleue est également douce à en faire peur et le dégradé de couleur est exquis, c’est un mélange mérino/nylon. J’ai vraiment hâte de tricoter ces deux laines, avec environ 440 verges (près de 400 mètres) chacune je crois que je vais avoir deux nouveaux petits châles sous peu!

Pour le moment mon choix tend vers c’est deux modèles, soit le Glitz at the Ritz (sans billes) et le Annis, deux modèles disponibles gratuitement.

Mon choix n’est pas encore tout-à-fait arrêté, mais l’idée est de trouvé des modèles relativement simple qui vont mettre le fil lui-même en valeur… À suivre!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire