6/30/2013

I've met my match...

Je pense qu’à chaque fois que je me suis lancée dans un projet un peu plus long, je me suis lamentée sur le fait que c’était interminable. Honnêtement, je voudrais revenir en arrière pour me dire de que compter chanceuse parce que peu importe le projet, c’était beaucoup moins long que la robe de baptême que je suis en train de faire pour Monstre#3.


C’est difficile de bien voir le motif de la jupe, surtout parce que c’est le genre de motif qui prendra tout son charme une fois qu’il sera bloqué, mais si je voulais un effet bouffant je crois que je serai servie!


Nous aurons un beau bébé guimauve… si je la termine un jour! Bon, je sais que je vais y arriver, c’est simplement que je n’ai pas beaucoup de temps libre ces jours-ci pour tricoter. 

Par contre, la bonne nouvelle de la semaine c’est que j’ai trouvé de la laine identique au magasin! Pour être bien certaine de ne pas en manquer, j’en ai acheté trois balles. Encore une fois j’en aurai beaucoup trop, mais comme je n’ai absolument aucune idée de la quantité de fil qui sera nécessaire pour faire cette jupe bouffante, j'ai préféré être prudente.


Sous le thème des vacances, aujourd’hui nous sommes allés nous promener au marché public de notre petite ville. Comme c’était la première journée, les enfants ont eu la chance de se faire maquiller, une opportunité que Monstre#2 ne refuse jamais! Monstre#1, par contre, était beaucoup moins intéressé par la chose… du moins c’est ce qu’il voulait nous laissé croire.

Finalement, lorsque nous allions partir, Monstre#1 m’a timidement demandé s’il avait le droit de changer d’idée et de se faire maquiller. Par chance, les responsables n’avaient pas quitté et il y a eu droit; nous sommes revenus à la maison avec un beau petit Spiderman en herbes.

C’est une thématique récurrente avec notre Monstre#1; la peur du jugement des autres. La gêne de vouloir avoir une poupée à lui, la gêne de vouloir être maquillé, la gêne de vouloir tricoter(!) avec sa (Belle)MamanMonstre… bref, la gêne parce que les autres vont se moquer de lui. 

On travaille fort pour rassurer notre petit grand bonhomme, mais il est comme ça et c’est malheureusement une forte partie de sa personnalité avec laquelle il va devoir composer pour le reste de sa vie. On peut seulement l’épauler et le réconforter, mais il sera probablement toujours sensible au regard des autres.

C’est triste.

Par contre, si Monstre#1 se formalise beaucoup des « normes » lorsqu’il y a des témoins autres que les membres de notre famille immédiate, je ne l’avais jamais entendu porter lui-même un jugement du genre… jusqu’à tout récemment.

En effet, une fois qu’il a reçu ses marionnettes héros, je l’ai surpris en train d’expliquer à sa sœur qu’elle n’avait pas le droit de jouer avec parce que c’était des jouets de gars. En fait, c’est surtout qu’il n’avait pas envie de partager les jouets qu’il venait tout juste de recevoir, mais l’argument était laid là..

-          C’est des jouets de garçon, t’as pas le droit de jouer avec ça!
-          WAHHHHHHH (Monstre#2 dans toute son intensité verbalise ici son mécontentement)
-          Ben voyon Monstre#1, t’as ben le droit de jouer avec les princesses toi, c’est quoi ça cette histoire-là?
-          Ben c’est parce que ça me tente pas de partager…
-          Ok, alors va jouer dans ta chambre et quand tu voudras partager tu reviendras voir ta sœur.
-          Ben j’ai besoin des princesses sinon j’aurai personne à sauver…

Ah, c’est certain que c’est difficile de jouer au héro sans avoir de demoiselle en détresse à sauver… Au final la situation s’est résolue d’elle-même puisque les enfants ont décidé de jouer aux chevaliers Jedi et de se tirailler avec des sabres lasers. 

Je pense que c’est pour ça que je trouve ça tellement rassurant de voir Monstre#2, toute de rose et de froufrous vêtue, jouer aux dinosaures Jedi meurtrier qui a rendez-vous au Spa pour une pédicure; ma grande fille est encore assez petite pour ne pas trop se préoccuper des fameuses normes qui embêtent tellement son grand frère.

Moi je me demande juste pourquoi les princesses ne sauveraient jamais personne? Je veux dire, à part pour des raisons purement pratiques; comme les difficultés découlant du port de talons hauts et de robes à froufrous. 

6/28/2013

Le projet vainqueur est…

Dans mon dernier billet, je faisais l’étalage des projets qui attendaient d’être commencés. Au final, c’est la robe de baptême de Monstre#3 que j’ai décidé de débuter. J’espère qu’elle sera assez grande, surtout en considérant le fait que nous n’avons toujours pas la date pour l’évènement, mais aussi que j’aurai assez de fil pour la faire aussi longue que je l’imagine.


Pour le moment c’est assez prometteur, mais je commence à peine la jupe qui aura un motif « dentelle » et je ne pourrai me prononcer qu’une fois l’ouvrage bloqué. J’ai aussi l’intention de lui préparer un bandeau crocheté avec une fleur et des perles, sachant que mon petit écureuil en sucre déteste les chapeaux de toute sorte, c’est un choix qui se veut prudent. 

Reste à voir si j’ai été un peu trop ambitieuse avec le nombre de mailles pour la jupe. L’effet visé est une jupe ajourée, mais très longue et très ample. J’ai donc quadruplé le nombre de mailles après la rangée d’œillets qui me permettra de passer une ceinture crochetée.


400 mailles, c’est peut-être un peu « overkill »…


Chose certaine, j’ai bien hâte d’avoir quelques répétitions de faites pour pouvoir juger le motif… et j’ai vraiment TRÈS hâte d’aller au magasin faire le plein de fil parce qu’avec ce nombre débile de mailles, c’est plus que certain que je vais manquer de fil!

6/25/2013

Et maintenant quoi?

Maintenant que les marionnettes sont terminées, du moins pour le moment puisque la liste de personnages à faire ne cesse de s’allonger, je peux passer à d’autres projets. Malgré le fait qu’il devient de plus en plus urgent de finir commencer la robe de baptême de Monstre#3, j’ai bien envie de commencer autre chose.

Toujours sous la thématique de super-héros, j’ai besoin de tester ma capacité à en faire un de la taille des sirènes, soit environ seize pouces, mais comme je n’ai pas de patron je tarde à me lancer.


J’ai aussi un beau fil qui m’interpelle depuis un moment déjà et qui ne demande qu’à devenir un beau petit châle pour moi-même. Cette option est d’autant plus reluisante car ça fait un bon moment que je ne me suis pas tricoter quelque chose pour ma petite personne. 


Je veux aussi prendre un peu d’avance pour ne pas me retrouver à deux semaines de Noël avec cinquante projets sur les aiguilles…


Chose certaine, si je tiens bon, ma réserve de laine pourrait diminuer suffisamment pour justifier une petite razzia! Bon, j’exagère parce qu’il est pratiquement impensable que je puisse un jour venir à bout de tout le fil que j’ai cumulé jusqu’à présent, mais il y en a certain que je devrais me résigner à ne pas garder parce qu’honnêtement je n’ai pas la moindre idée de ce que je pourrais bien en faire. À part des bonnets pour l’hôpital, mais encore là, la quantité est un peu… décourageante. 

Bref, tout ça pour dire que la perte de motivation qui me revient immanquablement dès que je commence un projet un peu long s’est évaporée… jusqu’à ce que je me mette à réfléchir à ce que je pourrais bien faire maintenant que les héros sont terminés!

J’ai préparé mon fil pour la robe de baptême et je me trouve très optimiste. 


En effet, les chances que je réussisse à faire la robe que j’ai en tête, pour mon bébé mauvaise herbe qui grandit à vue d’œil, avec la quantité de fil que j’ai en mains sont minces. Avec un peu de chance, je pourrai en acheter une autre balle, ou deux, mais avec la fermeture de mon lieu d’approvisionnement de prédilection (lire : Zellers), j’ai peur. Remarquez, ce sera peut-être la motivation qui me permettra de franchir le pas et de commander du fil sur Internet! 

Il vaudrait surement mieux que je ne franchisse jamais ce pas, du moins pour la bonne santé de mon compte bancaire, mais si je n’ai pas le choix… 

PapaMonstre commence à trouver mes commentaires extrêmement chiants moins drôles, mais je crois que j’aurais plus de facilité à écouler mon stock de fil si j’avais accès à un meilleur mode de rangement. Présentement je remarque que j’ai beaucoup moins de difficultés à commencer mes projets lorsque le fil est bien regroupé en fonction de mes différents projets. Malheureusement, même si je regroupe les matériaux (dans des sacs ziplock… vive les moyens du bord!), ils se retrouvent invariablement en « tapon » sur mon gros sac de laine dans la garde-robe du salon.

Je ne crois pas qu’il y ait pire pour la motivation que de regarder son matériel faire une pseudo montagne informe…


Bon, bon, bon… qu’est-ce que je fais?

Il faut ce qu’il faut…

La première chose que Monstre#1 m’a dit après avoir reçu ses marionnettes c’est :

-          (Belle)MamanMonstre, pourquoi tu m’as pas fait Thor et Captain America comme ça j’aurais eu toutes les Avengeux…

Difficile de justifier ma paresse sans décevoir le petit, alors j’ai dû me retrousser les manches et trouver de quoi faire ces personnages.



Comme le principal intéressé n’est pas levé encore, je n’ai pas reçu ses commentaires finaux. Par contre, pendant que je crochetais les corps hier, il s’en donnait à cœur joie avec les requêtes… Peux-tu lui faire une arme? Peux-tu lui faire un sac à dos pour mettre ses armes (parce qu’il va y en avoir plus qu’une?)?

-          Monstre#1, c’est des marionnettes à doigts…
-          Pis?
-          Pis il faut que tu puisses les mettre sur tes doigts sans qu’ils plient à cause du poids…
-          Ah…

Donc, pas d’armes et pas de sac. Fiou!

-          (Belle)MamanMonstre…
-          Oui?
-          Peux-tu me faire le Clown Malfaisant?
-          De kessé???
-          Le Clown Malfaisant!
-          Le Clown Malfaisant…
-           :D
-          D :
-          REGARDE C’EST LUI! (complètement exaspéré par sa belle-mère apparemment complètement nulle)
-          Le Joker!

À quel âge les enfants se tannent des marionnettes à doigts? Parce que là, je ne finirai jamais…

6/23/2013

Presque!

Comme l’indique le titre, j’ai pratiquement terminé mes marionnettes super héros. En fait, j’aurais terminé si je n’avais pas cherché pendant des heures de la feutrine blanche qui n’avait pas été rangée avec le reste du matériel de bricolage. Que voulez-vous, les Monstres sont réellement dû pour un ménage de printemps… 

Il ne me reste que les cheveux de Robin et le logo de Spiderman à faire. Malheureusement pour Spiderman,  son logo risque d’être une forme incongrue parce que ce n’est ni agréable évident de broder une araignée de cette taille, ni particulièrement facile d’en découper une dans de la feutrine noire.


Outre le fait que Batman à plutôt l’air d’un ourson possédé et que, clairement, Hulk s’est mis la langue dans une prise de courant, je suis plutôt fière de mes petits bonhommes. Chose certaine, Monstre#1 sera très heureux de toute façon puisque, pour lui, ce qui compte c’est que j’aie pris le temps de lui faire ces fameuses petites marionnettes. On m’a subtilement reproché l’absence de certains personnages, mais j’ai quand même fait de mon mieux! 

C’est surprenant, mais il semblerait que les héros sont beaucoup plus difficile à reconnaitre sans les fichus détails comme les logos ou les accessoires (genre marteau, casque de forme particulièrement difficile à reproduire à cette échelle et avec un crochet ou une paire de broches). 

Qui aurait cru que finalement c’était beaucoup plus simple de faire une collection de « filles » que de faire une collection de « garçons »!?

6/22/2013

Il y a de l’espoir!

J’en suis donc rendue à la décoration de mes petits héros de crayon/marionnettes et je dois dire que j’ai l’impression de m’en tirer pas trop mal! Surtout qu’à son réveil Monstre#1 a réussi à identifier Spiderman, Batman et Superman… qui n’avaient toujours pas de décorations! 

C’est d’autant plus surprenant pour Batman puisque je n’ai pas encore fait les petites pointes de sa cagoule… Le seul qui n’a pas obtenu l’approbation du principal intéressé c’est Hulk.


Parait-il qu’il n’est pas assez gros! Par chance, Monstre#1 semble avoir accepter mon explication que ça n’aurait pas été tellement pratique de lui faire une marionnette à doigts de quinze centimètres de diamètre. Reste à faire des cheveux à Superman, Robin et Hulk, des visages pour tout ce beau monde et le tour sera joué! 

Autre merveilleuse découverte découlant de ce projet; c’est tellement plus rapide de crocheter les corps au lieu de les tricoter! Des heures et des heures de plaisir en perspective!

6/21/2013

Je crois que ce sera un succès…

Il y a un moment déjà que je parle de mon prochain projet. Comme j’ai terminé la sirène de Monstre#3 hier soir, j’ai eu l’occasion de commencer ce fameux projet surprise aujourd’hui. Il s’agit en fait d’une collection de marionnettes à doigts/poupées de crayons pour Monstre#1. Il y a longtemps que je veux faire une collection plus « garçon », pas que Monstre#1 se gêne pour jouer avec les princesses de sa sœur, mais quand ils jouent ensemble ils manquent cruellement de personnage masculin puisque Monstre#2 n’a que Flynn Rider comme personnage masculin.

PapaMonstre m’a aider à choisir quelques personnages clés et j’en suis à la production.


J’ai hâte de voir si je vais m’en sortir avec les têtes, mais surtout avec les logos… comme c’est petit et que ça serait vraiment trop laborieux à crocheter/tricoter, je crois que ce sera un bricolage impliquant de la feutrine et de la colle. Il me faudra aussi tricoter quelques capes pour Batman (version moderne, je n'avais pas de gris!), Superman et apparemment Robin (rétro!), mais ce n’est que de simple rectangle alors ça devrait se faire assez rapidement. Je sais aussi que c’est un assortiment un peu étrange, mais ce sont les personnages qui nous sont le plus rapidement venu en tête en explorant la réserve de fil.

PapaMonstre est également très, très, TRÈS (trop?) intéressé à me faire faire les quatre fantastique, ce qui lui a valu la confession que j’avais déjà fait la femme invisible… 


Je ne sais pas si Monstre#1 sera content, mais je sais que Monstre#2 a déjà l’intention qu’il les partage…  

Aussitôt terminée…

Aussitôt subtilisée par Monstre#2! Il faut dire que j’avais fait l’erreur de laisser la sirène sur le divan après l’avoir finie, Monstre#2 est donc arrivée nez-à-nez avec elle en se levant ce matin.


J’ai tenu parole, les cheveux sont fixes. Par contre, je ne suis pas certaine que ça ait réellement été beaucoup plus rapide à faire… ni que ce soit réellement beau. En fait j’ai même un peu peur de laisser Monstre#3 jouer avec parce que j’ai l’impression qu’il ne faudrait pas grand chose pour que la sirène redevienne chauve! 

Il faut dire que le principal intérêt de Monstre#3 pour cette poupée se retrouve directement au milieu de son visage…


Je crois que cela signifie que Monstre#3 partage l’opinion de PapaMonstre à savoir que la tête de la sirène n’est pas sans rappeler un certain élément de l’anatomie qui représente, pour l’instant, tout l’univers de Monstre#3… Bref, je vois déjà la scène; Monstre#3 qui arrache les tresses de sa sirène pendant qu’elle lui siphonne le nez! Pauvre poupée! 

Bref, tout ça pour dire que pour le moment, la poupée sera disponible pour Monstre#3 sous supervision, mais pour le moment elle est en sécurité avec sa grande sœur Rosette.

6/20/2013

Des vacances?

Et oui, dans quelques jours ce sera officiellement le début des vacances d’été pour Monstre#1. Incidemment, ce sera également le début des vacances de PapaMonstre. Avec un peu de chance, cela voudra dire une multiplication des belles journées que nous passerons à explorer notre belle région… si les microbes peuvent nous laisser tranquille un peu!

Pour le moment, Monstre#3 ne se laisse pas trop atteindre par sa conjonctivite. En fait, c’est probablement beaucoup plus traumatisant pour PapaMonstre et moi de lui mettre sa crème antibiotique (DANS L’ŒIL!!!!!) car elle ne pleure même pas! 

Elle est peut-être un petit peu plus velcro que d’habitude, mais rien d’extraordinaire, surtout comparativement à Monstre#2. D’ailleurs elle s’amuse présentement dans son jumper pendant que je me dépêche de rédiger ce billet.


Je sais, je suis une mère indigne… mais elle s’amuse vraiment! Puis je n’ai pas le choix puisqu’elle insiste (oui oui) pour que je lui termine sa sirène avant qu’elle ne franchise le cap des 18 ans. Bonne nouvelle, si la tendance se maintient je devrais avoir terminé d’ici quelques jours. 

En fait, j’aurai probablement terminé de crocheter les différentes parties aujourd’hui car il ne lui manque qu’un bras et demi, ainsi que le maillot de bain. Ensuite se sera l’aventure de la chevelure…


Par contre, je ne me ferai pas prendre cette fois-ci et la poupée aura les cheveux fixes, probablement sous forme de tresses. Que voulez-vous, Monstre#3 n’a pas vraiment l’âge de protester et c’est vraiment pénible de faire des cheveux de poupée! 

Pour les curieux, elle aura les cheveux bleus.

6/17/2013

Les microbes…

Les microbes sont de petits, petits, monstres qui ont parfois un impact exponentiel sur nous, les humains. Ça semble toujours pire lorsque ce sont les enfants qui écopent, ces jours-ci il n’y a rien de plus triste que d’écouter Monstre#3 tousser…

Mais la bonne nouvelle c’est qu’elle semble prendre du mieux. La moins bonne nouvelle c’est qu’avec un petit bébé baveux, c’est difficile de ne finir par être nous-même contaminés. Vous devinerez donc que, comme par hasard, j’ai la gorge qui fait mal et la voix qui craque. 

Heureusement que les filles commencent à aller mieux puisque ça me permet de me changer les idées en me noyant dans le thé bien chaud et en travaillant mes différents projets. Ainsi, la sirène de Monstre#3  est légèrement plus avancée que depuis la dernière fois que je vous l’ai montrée…


Et le petit lutin soleil est terminé!


Toujours aussi sympathique comme tricot, j’ai déjà hâte d’en tricoter d’autres! Pour le moment, par contre, je compte bien terminer la sirène et commencer un nouveau projet qui me trotte dans la tête depuis déjà quelques-temps… je ne m’avancerai pas trop dans les détails, mais voici un indice pour les curieux :


Je sais, ce n’est pas un indice qui permet réellement de deviner le projet, mais un peu de suspense dans la vie c’est important non? Sur ce, et je m’excuse déjà auprès de ceux qui raffolent des billets plus long, je vais aller profiter des quelques minutes de sommeil potentiel qu’il me reste pour essayer de me reposer avant que Monstre#2 ne s’ouvre un œil et constate mon absence, déclenchant ainsi une crise monumentale qui servira à ce que Monstre#3 se souvienne que dormir dans son lit est une injustice incroyable.

De l’action? Chez nous? Ben voyon…

6/14/2013

Ce n’est pas la multiplication du temps libre par chez nous…

Je le dis souvent; c’est à prévoir que si on se félicite d’avoir du temps libre sans urgences à gérer, cette bonne vielle loi de Murphy fera en sorte que tout nous tombe sur la tête en même temps. 

Chez les monstres cela s’est traduit par une poussée de fièvre mystère pour Monstre#2 et Monstre#3. Après deux sorties familiale à l’urgence, nous avons un diagnostic pour Monstre#2, mais toujours rien pour Monstre#3, quoique je suis pas mal certaine que les analyses révèleront qu’à force de tripoter le bébé, Monstre#2 lui aura donné ses microbes. 

Bref, Monstre#2 sous antibiotiques et bébé grognon… deux éléments qui font en sorte que MamanMonstre est de plus en plus cernée et que les aiguilles à tricoter, et les crochets, sont mis de côté. Que voulez-vous, entre Monstre#2 qui hurle toute la nuit parce qu’elle ne se sent pas bien et qu’elle veut sa maman et Monstre#3 qui ne se sent pas bien et qui veut aussi sa maman, dire que mes nuits sont courtes serait un euphémisme. 

J’ai quand même avancé un peu mon petit lutin soleil, mais la sirène de Monstre#3 tarde toujours.


J’aime bien les couleurs, après tout pourquoi est-ce que bébé rime pratiquement toujours avec pastel? C’est parfois difficile de ne pas se faire prendre au jeu et d’opter d’emblée pour des couleurs tendres ou très typées, aka rose ou bleu, mais à chaque fois que je sors de ces « traditions » je me passe toujours le commentaire comme quoi j’adore les couleurs vives pour les enfants. Ça fait énergique!

Et il me semble que c’est ce qui nous manque ces jours-ci, de l’énergie…

6/12/2013

Purée et lutin...

Comme beaucoup de parents, je fais moi-même les purées de Monstre#3. C’est rapide, pas cher et le plus important pour moi; un meilleur contrôle des quantités. Que voulez-vous, ça m’horripile de chauffer une quantité obscène de purée que je vais devoir jeter après parce que Monstre#3 n’en mange que deux ou trois bouchées. Alors hop, on sort le blender et les cubes à glaçon!

Évidemment, Monstre#2 s’est montrée très curieuse devant cet exercice. De bonne guerre, je l’ai laissée s’empiffrer de patates douces en me disant que ça ne serait pas grand chose d’en piler pour accompagner les repas. Son intérêt est vite disparu lorsqu’il a été question de purée d’avocats… il faut dire que la couleur n’est pas des plus appétissante. 

L’intérêt est revenu lorsque j’en ai été à faire des purées de fruits. Imaginant facilement le désastre qui m’attendait si je laissais Monstre#2 s’attaquer à des cubes de pêches, j’ai plutôt sacrifier une partie de ma production et fait des sucettes glacées!


Succès incroyable, il faut dire que ce n’est pas très difficile de faire quelque chose qui a plus de goût que les sucettes glacées commerciales qui ne sont qu’eau, sucre et colorant. Super timing aussi considérant que Monstre#2 fait une montée de fièvre aujourd’hui et qu’il fait chaud et humide. Réconfort immédiat! D’ailleurs, Monstre#3 aurait bien aimé y avoir droit elle aussi puisque ses gencives la font souffrir.


La pauvre se contente de dévorer son lutin de coton, lutin que j’ai dû mettre au lavage il y a quelques minutes parce que… ouf, dégoutant!


Parlant de lutin, celui que j’ai commencé dernièrement avance rapidement. 


***

En fait, le fameux lutin serait probablement beaucoup plus avancé si je nous n’avions pas eu droit à une halte hôpital hier soir alors que j’en étais à rédiger ce billet. 

Et oui, j’étais occupée à composer ce billet lorsque PapaMonstre m’a lancé :

-          Heille elle est vraiment brûlée c’est pas des farces…
-          Hein? De quoi tu parles?
-          Ben regarde!

Je vous laisse imaginez ma surprise lorsque je me suis détournée de l’ordinateur pour trouver Monstre#2 couchée sur le plancher de la cuisine, profondément endormie. 

Bref, une petite sortie en famille qui était loin d’être prévue, mais les monstres ont fait ça en champion. Le bébé a dormit, Monstre#1 a joué à Angry Birds et Monstre#2, après avoir reçu de l’acétaminophène en plus de l’ibuprofène qu’elle avait déjà eu, s’est fait une nouvelle copine. 

Reste que ce genre de mésaventure ne fait pas de miracle pour l’avancement de mes tricots. Le lutin attend toujours que j’arrive au moment de séparer pour les bras, la sirène n’est toujours qu’un petit morceau de queue… et avec ma princesse malade, ce n’est pas très propice aux arts de la fibre!

6/10/2013

L’oeil du cyclone?

C’est le calme plat après la « tempête ». Pas de projet très urgent, pas de dead-line à respecter… alors je tombe dans une espèce de creux de motivation. Ajoutons à cela le fait que Monstre#3 est un bébé velcro ces derniers temps et on a une belle recette pour avoir un projet qui traîne en longueur. Mais Monstre#3 aura sa sirène sous peu, c’est quand même un projet assez rapide et je ne me ferai pas avoir; la poupée aura des tresses fixes. 

Mais pour le moment, cette poupée est encore bien loin de ses tresses…


Bon, j’ai quand même quelques projets en tête, mais rien qui presse vraiment… si ce n’est que ce petit lutin que je veux terminer d’ici deux semaines. Que voulez-vous, si on fait l’erreur de me mentionner un bébé à naître tout ce que je vois c’est une excuse pour tricoter un de ces lutins!


D’ailleurs, parlant de lutin, j’ai bien l’intention de mener à bien mon projet d’avoir des peluches à donner pour Noël. L’année dernière ce projet était tombé à l’eau parce que j’avais peur que ces peluches artisanales soient jetées, c’est qu’on est rarement trop prudent et je n’ai pas d’étiquettes. Heureusement, après avoir discuté avec une personne impliquée dans ce dossier, je me suis fait assurer que ces dons seraient appréciés et utilisés.

Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde! J’espère juste avoir le temps de mes ambitions, mais j’aimerais avoir quelques lutins, possiblement une sirène ou deux et des petits chapeaux hiboux/manchots  à offrir ce Noël. Peut-être des poupées de crayons aussi! Ahhh, les possibilités sont infinies et je vais encore me dresser une liste impossible à remplir. 

C’est un dossier à suivre, mais la bonne nouvelle c’est qu’il me reste encore quelques mois avant Noël! 

Finalement, je trouve que c’est motivant de penser à ces projets! Par contre, j’ai l’impression que le calme avant la prochaine tempête ne sera peut-être pas très très long…

6/09/2013

On souffle!

Maintenant que Monstre#2 a soufflé ses bougies, c’est à notre tour de souffler un peu… du moins en théorie. Même s’il est vrai que nous n’avons plus de gros préparatifs à faire pour le moment, la fin des classes qui approche pour Monstre#1 risque d’apporter avec elle son lot de tourments d’occupations.

Puis je me laisse peut-être trop facilement gagner par l’enthousiasme en pensant à faire une pause puisque nous aurons bientôt le baptême de Monstre#3 à organiser… si PapaMonstre fini par se décider à faire les démarches auprès de notre paroisse!

Bref... 

Oui, Monstre#2 a finalement eu quatre ans! Quatre ans déjà, c’est fou ce que le temps passe vite! Malheureusement, si je me fie aux photos de la fête, il semblerait qu’elle ait perdue la capacité de faire de beaux sourires… du moins pour la caméra. Par contre, je suis convaincue qu’elle s’est amusée comme une petite folle et surtout qu’elle était très heureuse d’avoir fêté son anniversaire avec des copains de son âge! Et ils ont pu profiter du module de jeux en plus!


PapaMonstre n’aura donc pas travaillé comme un forcené pour rien. Moi, par contre, je me suis donnée à fond dans le tricot de vêtement de poupées pour… absolument rien. Détrompez-vous, ce n’est pas que Monstre#2 n’a pas apprécié mes efforts, c’est simplement que dans le brouhaha des préparatifs j’ai complètement oublié de lui emballer et de lui donner! C’est GrandMamanMonstreDeSorelTracy qui me l’a fait remarquer hier soir, après que la principale intéressée ait été mise au lit depuis assez longtemps pour s’être endormie. 

Elle y a donc eu droit ce matin… et je crois qu’elle a aimé.


Mais j’avoue que ce n’est pas vraiment l’ensemble que j’avais en tête… au moins Merida ne peut pas vraiment se plaindre!

6/05/2013

Youppi pour le soleil!

Par contre, il aura eu beau faire beau (ah!), il a fait froid à cause du vent… bon, on ne peut pas tout avoir et c’est probablement mieux d’avoir du vent que de la pluie. 

Malheureusement, le module de jeu n’avance pas aussi vite que nous l’aurions souhaité… reste que PapaMonstre se dévoue le plus qu’il peut après ses journées de travail. Le problème c’est que PapaMonstre a le genre d’emploi dont les heures sont floues. 

Pour le moment, nous gardons espoir, mais les préparatifs pour la fête de Monstre#2 sont nombreux.  D’ailleurs, je n’aurai pas pu résister à l’envie de voir la tête de Monstre#2 devant sa sirène et je lui ai donnée dès qu’elle a été terminée.


Je dois dire que je déteste toujours autant faire des cheveux « lousses »! C’est tellement long! J’ai remarqué, avec toute ma grande expérience, que c’est beaucoup plus simple de faire des chevelures « fixes », comme une tresse ou une couette par exemple. Ce n’était pas ce que Monstre#2 voulait, malheureusement, alors je me suis tapée la « job ingrate ».


J’ai persévéré, surtout parce que Monstre#2 avait l’air tellement heureuse de voir sa Rosette prendre forme, mais je peux dire que j’étais vraiment heureuse d’en finir avec cette tignasse!


Au final, Rosette a plutôt bonne mine. La coupe de cheveux ne lui a pas fait de torts, sinon elle aurait eu la tête perpétuellement penchée vers l’arrière. PapaMonstre maintient qu’il ne pourra jamais voir autre chose qu’une face de toton un appendice femelle servant à produire l’aliment essentiel au nouveau-né, mais bon…


Remarquez, c’est peut-être pour cela que Monstre#3 a tellement l’air intéressée par la poupée…

Chose certaine c’est que Monstre#2, elle, est complètement satisfaite des résultats obtenus.


Et franchement, c’est tout ce qui compte! J’ai bien l’impression qu’il y aura plus qu’une autre sirène dans mon avenir. En effet, je crois bien que Monstre#3 en aura une, mais il y a Monstre#1 qui, malgré ses efforts surhumains pour le cacher, en voudrait bien une lui aussi. Mais avec les cheveux court pour que ce soit un garçon.

Le pauvre, il avait tellement honte d’en vouloir une lui aussi qu’il en était à dire que je devrais en faire une « pour la salle de jeux comme ça elle serait à tout le monde ». Pauvre petit Monstre#1 qui a tellement peur d’être jugé par les autres. J’ai beau lui dire qu’il a le droit de vouloir une sirène, même une sirène fille, mais il a trop peur que quelqu’un se moque de lui.

Croyez-moi, il l’aura sa sirène, et que j’en vois un seul rire de lui! Honnêtement ça m’enrage, comme si tout ce que ça prenait pour devenir homosexuel c’était un jouet un peu trop « fille »… 

Ahhh la bêtise humaine.

6/02/2013

Ça travail fort chez les Monstres…

La fête de Monstre#2 approche à grands pas et le principal centre d’intérêt pour celle-ci est le fameux module de jeux (aka casse-tête 3-D 1000101010100101 morceaux) que PapaMonstre s’affaire à assembler depuis hier. On aurait dû s’y attaquer beaucoup plus tôt, mais le terrain n’avait pas encore été renfloué et le module de jeux aurait été pas mal croche!


Bref, tout un bricolage pour PapaMonstre!

De  mon côté, avec mes deux petites filles pots de colle, j’avance difficilement mes projets textiles.  J’ai déjà renoncé à faire d’autres vêtements de poupées pour le moment, mais je tiens vraiment à terminer la sirène.


Légèrement traumatisant, je sais, puisque la tête n’est pas encore installée sur le corps, mais je trouve quand même le projet prometteur. D’ailleurs, Monstre#2 semble partager mon avis puisqu’elle me questionne régulièrement sur sa « Rosette ».


Normalement c’est un tricot que je ferais en secret,  mais ce serait impossible d’accomplir quoique ce soit ces temps-ci si je ne pouvais pas avancer un peu devant Monstre#2. Je me mettrai donc en mode « Crochet secret d’urgence » plus tard cette semaine lorsqu’il ne me restera que l’assemblage et la chevelure de la poupée à faire.

Je crois que ce serait très pratique des journées de 48 heures…

6/01/2013

Finalement…

Contrairement à mes premières impressions, je crois que la sirène de Monstre#2 aura une allure tout-à-fait acceptable! D'ailleurs, elle s'appellera Rosette et, selon l'experte qu'est Monstre#2, elle contient déjà assez de « mousse à calins ».


Comme c’est un projet au crochet, c’est relativement rapide. Malheureusement, je ne crochète pas si bien avec un bébé dans les bras. Le problème c’est que je peux maintenant confirmer que je n’aurai pas l’occasion de faire d’autres vêtements de poupées avant la fête de Monstre#2. 

C’est bien beau les cadeaux, mais il faut aussi prévoir les jeux, les surprises et le gâteau. C’est aussi la première fête que Monstre#2 célèbrera avec des copains! Ma grande fille grandit trop vite… D’ailleurs, ce détail n’a pas échappé à Monstre#1, lui qui n’a pas  encore eu d’anniversaire avec copains. 

Il faut dire que même si Monstre#1 est plus vieux, les détails de la garde partagée, jusqu’à maintenant, nous empêchaient de pouvoir lui faire une vrai fête avec des copains. Puis l’année dernière ne s’y prêtait pas vraiment à cause de l’arrivée imminente de Monstre#3.

Tout porte donc à croire qu’en décembre prochain il va nous falloir user de toute notre ingéniosité pour organiser un anniversaire pour ses huit ans. Mais, dans l’immédiat, c’est le quatrième anniversaire de Monstre#2 qui demande planification. 

Ce qui double la charge de travail, c’est de devoir prévoir un plan B en cas de pluie. Disons que de faire des bulles et pêcher des poissons magnétiques dans une mini piscine sont des activités à proscrire si le beau temps n’est pas au rendez-vous et que la fête doit avoir lieu à l’intérieur!

Bon… la journée risque d’être longue puisqu’il nous faut mettre de l’ordre dans la maison et assembler le module de jeux.

Assembler un module de jeux, entre deux allaitements, sous la pluie… belle journée en perspective!