9/29/2012

Maintenant on peut le dire: l'automne est là!


Et oui, on dirait que ce n’est pas vraiment l’automne à moins de faire la traditionnelle sortie « aux pommes ». Nous avons beaucoup de chance, depuis que nous habitons en région, le verger n’est qu’à quelques tours de roués de la maison… littéralement puisqu’il se trouve au bout du rang dans lequel nous habitons.


Encore cette année, la récolte est impressionnante, et elle l’aurait été encore beaucoup plus si Monstre#1 avait pu faire à sa tête et remplir un troisième sac. Par contre, je crois que nous ne serons pas forcer d’admettre que le pauvre enfant est brimé puisque nous avons quand même amassé un butin de près de 50lbs de pommes! Une chance que PapaMonstre était bien préparé avec son chariot!



Ce qui sera différent cette fois c’est que nous sauterons probablement la production massive de compote… voyez-vous il doit encore en rester 4 ou 5 litres congelés l’année dernière! Cette année ce sera beurre de pomme à l’érable, tartes et croustades… mais pas aujourd’hui!

N’empêche que ce matin nous avons fait une fournée de petit gâteaux à la compote de pommes, avec la compote congelée, et si je me fie au fait que plus de la moitié est déjà disparue… il faudra en refaire!


Ils sont peut-être un peu raplapla, mais le goût est au rendez-vous… aux yeux des Monstres, c’est tout ce qui compte!


9/28/2012

Moi je veux un chandail à manches courtes!


Vilaine tentatrice qu’est Monstre#2! Mais je tiens bon et je maintiens mon intention de lui faire des manches longues. Ma crainte de manquer de fil s’est complètement estompée; je suis presque certaine qu’il m’en restera même un petit surplus.


Ma crainte qu’il soit trop grand s’est aussi estompée d’ailleurs… il faut dire que le fait d’avoir continué les torsades sur les côtés du corps donne un fini un peu plus ajusté. Vite comme ça, le chandail donne l’impression de tomber drôlement, mais lorsque les manches seront terminées, je vais le laver pour adoucir le fil puis je vais le bloquer pour qu’il tombe mieux. Je suis bien contente de la longueur, surtout qu’une fois bloqué il gagnera probablement quelques centimètres.


Je me demande encore si je lui ferai une poche style kangourou sur le devant, histoire d’habiller un peu le chandail… mais comme je suis déjà en indigestion de turquoise, il y a fort à parier que je vais préférer passer à autre chose!

Je me prévois quand même un petit projet « pause » une fois que j’aurai terminé les manches du chandail turquoise, mais j’ai bien hâte de monter les mailles de mon prochain projet. J’ai bien essayé de prendre mon nouveau fil en photo, mais il faut croire que l’éclairage ne joue pas en ma faveur ce soir alors je vous invite plutôt à aller le voir sur le site du manufacturierJ’ai bien hâte de voir quel genre de rayure ce type de fil peut bien donné puisque ce sera mon premier essai!

Je doute par contre de passer à ce projet d’ici la semaine prochaine puisque le rhume ralenti de beaucoup tout ce qui s’appelle « activité de MamanMonstre » et cette catégorie inclue malheureusement le tricot.

Disons que pour le moment j’espère juste terminer les manches du chandail turquoise d’ici lundi prochain, histoire d’avoir libéré mes aiguilles 3.5mm pour mon petit projet « pause » qui se trimballera beaucoup mieux dans la salle d’attente pour l’échographie de lundi. Mais si ce n’est pas le cas, je suis certaine que PapaMonstre se fera un très grand plaisir de traîner mon sac rempli de chandail turquoise!




9/27/2012

Je persévère.


Je persévère toujours en ce qui concerne le chandail de Monstre#2 et je me félicite d’avoir décidé de poursuivre la torsade le long du corps parce qu’autrement ce serait d’un ennui mortel. Exactement le genre d’ennui qui a pour résultat de me faire faire un chandail plus court que prévu et à manches courtes. Mais pas cette fois puisque les torsades aident à me tenir en éveil!


Ça me fait un drôle d’effet de tricoter à partir de ma réserve de fil, mais je ne suis pas convaincue que je réussirai réellement à passer au travers de tout ce que j’ai accumulé jusqu’à date. C’est le défaut d’avoir acheté beaucoup de fil en vrac sans vraiment avoir de projets en tête, mais aussi le fait que j’achète systématiquement « une balle au cas où » à chaque fois que je fais un achat pour un projet spécifique plutôt que de vérifier les quantités requises selon le patron.

Bien que Monstre#2 soit choyée en chandail, même sans considérer celui qui traîne sur mes aiguilles en ce moment, j’ai acheté deux autres balles de fil ce matin en prévision de lui en faire un autre. C’est un fil avec lequel je n’ai jamais tricoté, j’ai bien hâte de voir le résultat… À suivre!

Cependant, il est hors de question que je passe immédiatement d’un chandail à un autre! J’ai déjà en tête le petit projet qui me permettra de faire la pause de rigueur entre ces deux projets, et je crois que je m’y attaquerais déjà si ce n’était pas du fait que je devrais utiliser les mêmes aiguilles qui sont présentement envahies par les mailles du chandail torsades de Monstre#2. De plus, mon adorable progéniture couve un vilain rhume et je semble malheureusement condamnée à partager ses microbes puisque la gorge me pique déjà. 

Qu’est-ce que ça peut bien avoir à voir avec le tricot? Préférable de ne pas tricoter bébé quand on couve un rhume, c’est peut-être moins grave puisque tout ce que je tricote peut être lavé à l’eau chaude, mais est-on jamais réellement trop prudent?  

Et si on met de côté l’aspect « j’aime mieux garder mes microbes pour moi », il reste toujours l’aspect « je veux me rouler en boule en dessous d’une couverte et dormir jusqu’à temps que les microbes s’en aillent ». Je vous laisse deviner que c’est plus facile à dire qu’à faire, surtout avec Monstre#2 qui est à peine ralentie par le rhume, contrairement à sa MamanMonstre.

9/26/2012

Un chandail, c’est long!


C’est encore plus long quand on décide de le tricoter sur des aiguilles de 3.5mm, mais c’est moins ennuyant quand on utilise des torsades!

N’empêche que je trouve toujours ça un peu long de tricoter le corps d’un chandail, surtout que je préfère des chandails long qui font immanquablement plus longtemps. Puis ce sera le moment de m’attaquer aux manches, et cette fois-ci je ne dois pas perdre de vue que c’est un chandail à manches LONGUES que je veux pour Monstre#2!


C’est un peu difficile de définir où j’en suis rendue dans ce chandail, mais je dirais que je suis toujours au-dessus du nombril et que je vise plutôt terminé la bordure final un peu au-dessous des fesses… bref, il m’en reste encore pour un moment.

J’ai très hâte de voir si je vais avoir assez de fil pour ce projet parce que je n’ai plus l’étiquette de cette balle de fil et je ne me souviens plus du tout de l’endroit où je l’ai achetée.  « Heureusement », les possibilités sont plutôt limitées alors, dans le cas où je me retrouve dans l’urgence de retrouver le même fil, je devrais m’en sortir sans trop de problèmes… À suivre.

Finalement je suis très contente de mon erreur de calcul au niveau de la torsade, je lui trouve beaucoup plus de caractère que la torsade que je visais au début; celle de mes gants


La seule chose qui m’inquiète maintenant, outre la possibilité d’avoir fait ce chandail  beaucoup trop grand ou trop petit, c’est qu’il me semble un peu raide. Par contre, la raideur est un problème qui pourra toujours être en partie réglé par un petit tour de laveuse accompagné d’assouplisseur!

Il faut bien qu’il y ait des avantages à tricoter avec une fibre synthétique; c’est impossible à feutrer!




9/25/2012

Le chandail de Monstre#2…


Comme j’ai terminé mes petits projets express pour le moment, je me suis remise au tricot du chandail de Monstre#2. Ce que je n’avais pas pris en compte lorsque j’ai choisi de le faire avec l’énorme balle de fil turquoise que j’avais en réserve, c’est que c’était un fil choisi par Monstre#1 pour que je lui fasse un chandail à lui…

Bon, c’était avant que je lui tricote son chandail de Transformers, chandail qui lui fait toujours comme un gant puisqu’il était trop grand.

Avec un peu de chance, il ne le remarquera pas, mais avec sa mémoire colossale je n’y compte malheureusement pas trop. De toute façon, grand comme il est je n’aurais pas assez de fil dans cette balle pour lui faire un chandail à lui, je doute même d’en avoir assez pour en terminer un pour sa sœur.

D’ailleurs, il faudrait que je prenne le temps de remettre le fameux chandail de Transformers en état… disons qu’après plusieurs lavage il aurait grand besoin qu’on lui enlève les peluches qui s’y sont accrochées. Dans le meilleur des mondes, je m’en occuperai d’ici la fin de semaine prochaine, histoire d’en profiter pendant que Monstre#1 est chez sa mère et qu’il ne me demandera pas de porter ce chandail! 

D’ici là, je me concentre sur le chandail de Monstre#2 qui progresse à pas de tortue…


N’empêche que le moment où les manches sont mises de côté représente toujours un second souffle de motivation puisqu’il s’agit maintenant d’achever le corps de l’ouvrage. Normalement ce serait un tricot bien simple jusqu’à la longueur désirée, mais j’ai plutôt choisi de poursuivre les torsades sous les bras sur toute la longueur du corps.


Reste à voir si le résultat sera intéressant ou non…

Ce qui est certain, par contre, c’est qu’avec le mercure qui descend dramatiquement de jour en jour, Monstre#2 ne rechignera pas à enfiler un chandail plus chaud… même s’il n’est pas rose bonbon!
Je dois dire que les matins frais comme aujourd’hui, je trouverais presque la motivation de me tricoter un chandail pour moi… si ce n’était pas de la tâche colossale que cela représenterait! Autant c’est amusant de tricoter pour Monstre#3, tricoter pour la bedaine qui l’abrite en ce moment est une perspective beaucoup moins alléchante!

La bonne nouvelle c’est que j’ai toujours une armoire à thé bien garnie pour me réchauffer.



Avec le temps des pommes, rien de meilleur qu’un bon thé à la cannelle! 




9/24/2012

Bientôt dans un bureau de poste près de chez nous…


Ais-je mentionné que tricoter ces gants est une activité vraiment très satisfaisante? Parce que c’est vraiment fou la vitesse à laquelle ils se tricotent!


Si tout va bien, les deux paires se retrouveront à la poste d’ici quelques heures et, d’ici quelques jours, chez mes chères cousines qui pourront alors en profiter pour tenir leurs mains au chaud cet automne!


Les yeux entraînés détecteront certainement la petite différence entre les deux paires, pour les autres; les torsades sont inversées! Heureusement, dans les deux cas le résultat est probant alors je ne suis même pas gênée de les donner.

Et maintenant que ma petite pause est terminée, je poursuis le tricot du chandail de Monstre#2…





9/23/2012

PapaMonstre a un nouveau greffon!


Et oui, après l’écouteur Bluetooth qui ne le quitte jamais, ou que je réussi de peine et de misère à lui faire mettre de côté la fin de semaine pour qu’il s’investisse un peu comme père et mari, PapaMonstre a un nouveau gadget fusionner à lui…

Et oui, PapaMonstre a maintenant une tablette pour se sentir encore plus connecté que jamais! Bon, on est peut-être loin du iPad, mais PapaMonstre est heureux.

De mon côté, j’ai commencé vendredi un nouveau chandail pour Monstre#2 et j’ai choisi d’utilisé une balle de ma réserve de fil! Je suis en feu, sérieusement à ce train ma réserve va peut-être réellement diminuer un jour. ;)


Malheureusement, le problème quand on commence un chandail improvisé le soir avant d’aller au lit c’est qu’avec la fatigue c’est facile de se tromper dans ses chiffres et d’écrire n’importe quoi… Alors, au lieu d’avoir un câble qui me donne un superbe motif de tresse bien symétrique, j’ai abouti avec ça :


Je me suis torturée pendant un moment à savoir si je détricotais pour mieux recommencer, mais la perspective de devoir revoir mes nombres de mailles et me prendre la tête pendant « des heures » a largement contribué à me faire apprécier ce motif tel quel. J’ai donc pris la décision exécutive de poursuivre sur ma lancée et ce sera le motif sur les manches, longues, du chandail de Monstre#2.


Malgré que je vive très bien avec cette décision, je m’accorde une petite pause de ce projet pour faire une autre paire de gants express avec ce patron que j’ai tellement apprécié l’autre jour.

Rien de tel pour une gratification instantanée qu’un patron tout simple qui donne un résultat tout-à-fait charmant et rien de tel pour me motiver à continuer un long projet qu’une petite interruption menant à une gratification instantanée! Win-win!


L’éclairage est mauvais, mais ces gants vont me permettre de terminé le fil ayant servi à faire le manteau d’automne de Monstre#2! C’est aussi ce fil que j’ai utilisé l’année dernière pour me faire mes gants, ma tuque et mon foulard. Bref, un fil tout doux et confortable que j’affectionne tout particulièrement alors quoi de mieux que de l’utilisé pour faire un cadeau? :)



9/21/2012

Un pressentiment...

En effet, j’ai le pressentiment que ce patron deviendra rapidement un de mes favoris!




Un petit projet hyper rapide à tricoter et qui requiert MOINS d’une balle de fil de 100g! Le petit cadeau express par excellence quoi. J’en suis déjà à reluquer mon stock de fil pour des balles orphelines qui pourraient convenir à en tricoter d’autres paires!

Mais pour l’heure je profite du fait que mon syndrome de l’aiguille vide se fait discret. Je m’accorde donc quelques heures avant d’éventrer ma réserve de fil pour voir si je n’en aurais pas qui conviendrait pour mon idée de chandail pour Monstre#2. 

Un projet, et un billet, express!

Mon premier commentaire sur mon dernier projet est certainement: Wow, ça se tricote tellement vite!


Mon second est, tout aussi certainement: Zut, ils ne sont même pas pour moi...

Tout ce qu'il manque à ces gants, c'est un volant de Porsche pour les mettre en valeur...

9/20/2012

Regrets


C’est en éventrant la garde-robe de Monstre #2, désespérée de lui trouver un chandail chaud à porter ce matin, que j’ai réalisé que je regrettais amèrement de ne pas avoir fait des manches longues à son dernier chandail hiboux. Bon, c’est aussi un signe que le lavage tarde un peu à être fait parce que sinon j’en aurais trouvé des chandails à manches longues…

Tout cela pour dire que j’en suis à perdre mon temps sur Ravelry à regarder les patrons de chandails et de vestes pour Monstre#2, mais je n’ai pas trouvé exactement ce que je cherchais. J’ai bien trouvé un patron de veste adorable, mais je ne suis pas certaine de la couleur qui serait la plus adaptée et si je pose la question à Monstre#2, la réponse sera inévitablement ROSE.

Ce que j’ai trouvé, par contre, c’est une idée pour un chandail tout simple… et j’ai peut-être déjà le fil pour le faire! À suivre…

Oui, je sais, le syndrome de l’aiguille vide… que voulez-vous, j’ai terminé mon quatrième lutin et je me sens peut-être prête à m’engager dans un projet un peu plus consistant avant d’en faire un cinquième… D’ailleurs, tant qu’à parler de mes lutins, je suis surprise du résultat de mon petit dernier. Il faut dire que le fil que j’ai utilisé a été très décevant dans d’autres projets et qu’en regardant les mailles s’alignées, j’étais loin d’être convaincue que ce lutin serait plus acceptable.


Finalement, je crois que Monstre#3 aura un second lutin pour tenir compagnie au Lutin#1! Bon, le colori lui donne des allures un peu clownesque, mais après tout c’est un doudou pour bébé alors ce n’est peut-être pas complètement déplacé. Ma seule crainte est de finir avec toute une collection de lutins...

Pour toute suite…


9/19/2012

Un tier…

Et oui, si la commande de PapaMonstre se concrétise, je pourrai me réconforter devant le fait que j’en ai déjà terminé le tier… du moins en ce qui concerne l’aspect tricot de la chose puisqu’il me reste encore l’assemblage.


Par contre, si je ne fais pas une pause de ce « petit » projet, je risque de me transformer moi-même en citrouille… ou du moins de me démolir le tunnel carpien! Être raisonnable je prendrais une pause complète de tricot, mais c’est plus fort que moi… j’ai le syndrome de l’aiguille vide! J’hésite encore à savoir de quelle couleur sera mon prochain lutin, à défaut d’avoir un autre projet en tête, mais chose certaine c’est qu’il ne sera pas orange!


J’oubliais presque que je m’étais décidée à faire un serpent pour Monstre#2, mais je n’ai pas vraiment envie d’un projet de longue haleine pour le moment alors je crois qu’il est préférable d’attendre d’être vraiment motivée.

 Pour l’instant je peux toujours tricoter la tête, dans les deux cas elle sera blanche, mais lorsque viendra le temps de faire le choix pour le corps je dois dire qu’entre les deux mon cœur balance. Il faut dire que je baigne dans les décisions en ce qui concerne mon tricot... j’hésite presque à faire une couverture pour Monstre#3! Il faut dire que j’ai déniché un patron de couverture tricotée en rond, je ne sais pas pourquoi, mais ça me semble tellement moins contraignant de tricoter en rond que sur des aiguilles droites.

 Encore là, je ne suis pas encore assez motivée pour entreprendre un projet de si longue haleine, et il faut admettre qu’une couverture serait forcément un plus long projet qu’un serpent pour Monstre#2! Je crois que ces « envies » de projet d’envergure (c’est-à-dire des projets qui utilisent beaucoup de fil) me viennent en partie du fait que ma réserve de fil a été rapatriée à l’étage depuis que nous avons découvert nos petits locataires poilus dans le sous-sol.


Il est beaucoup plus difficile de faire abstraction de la montagne de fil qui encombre le salon que de celle qui est camouflée dans la chambre d’amis… D’autant plus que mon cadeau de la fête des mères se fait encore attendre (le fameux module de rangement pour mon fil) et que les lutins ont beau me permettre de passer une certaine quantité de fil chacun, ce n’est pas à cette allure que la réserve comme telle va diminuée!

9/18/2012

J’ai terminé mon troisième lutin et, contre toutes attentes, Monstre#2 ne l’a pas réquisitionné.


J’ai déjà hâte de monter les mailles d’un quatrième, mais pour le moment j’ai plutôt décidé de me concentrer sur la commande de PapaMonstre. D'ailleurs, cette commande prend tranquillement forme, il faut dire que j’ai décidé de faire toutes les pièces détachées et de procéder à l’assemblage seulement une fois que j’aurai terminé l’aspect « tricot » du projet.


Mine de rien, même s’il s’agit d’un tricot de base plutôt rapide à faire, la quantité demandée fait en sorte que c’est un projet qui s’étire un peu dans le temps. Parmi les avantages de ce projet, on retrouve en première place le fait que je devrais me débarrasser complètement de mon fil orange! Par contre, dans les désavantages on retrouve aussi le fait que je vais probablement manquer de fil orange et devoir en racheter…

Bien entendu je me suis tout de même donné la peine d’en assembler un pour m’assurer que le résultat final serait à la hauteur des attentes de PapaMonstre. Par contre, je n’ai pas pris le temps de peaufiner la finition puisque de toute façon je n’ai pas encore eu l’occasion d’aller chercher les rubans colorés et le feutre noir qui me seront nécessaire.


Le timing est quand même plus qu’adéquat, il devrait être relativement facile de trouver des crayons appropriés à l’occasion, surtout lorsque l’on considère que l’inventaire d’Halloween est déjà mis en valeur dans les Dollorama!

9/16/2012

29 semaines

Si c’est toujours un peu surréaliste lorsque l’on apprend que l’on va accueillir un enfant, surtout pendant les premières semaines, c’est maintenant une réalité de plus en plus tangible pour PapaMonstre et moi. Monstre#1 et #2 comprenne, enfin surtout Monstre#1 qui a déjà vécu cette transition à l’arrivée de Monstre#2, mais au jour le jour ça ne change rien pour eux… pour l’instant.

Je dois avouer que d’aller faire les derniers achats en prévision de l’arrivée de Monstre#3 a mis une bonne dose de réalité devant les ParentsMonstres que nous sommes. Bien entendu il nous reste encore une multitude de vêtements de bébé de Monstre#2, mais ce sera agréable d’accueillir Monstre#3 dans « ses » propres vêtements.

Autre point positif à notre journée, il semblerait que la « Sainte colère » piquée par PapaMonstre et moi la dernière fois que Monstre#2 nous a fait une crise de bacon puissance 10 pour ne pas partir du McDonald a porté fruits. En effet, nous avons pu constater qu’il nous suffit maintenant de lancer un « Monstre#2 : Souliers » et magiquement notre petite ange cornu est chaussée et prête à quitter les lieux avec le sourire aux lèvres. Il faut dire que nous ne devions pas être beaux à voir après avoir mis en scène le spectacle « PapaMonstre grimpe à l’envers dans la glissade pour aller tirer sur Monstre#2 qui hurle à mort »… Ce qui me surprend c’est que, malgré tout, c’est surtout des regards compatissants que nous avions croisés à ce moment, il faut croire que tous les parents ont droit à la crise de bacon chez McDonald. Mais heureusement il semble que ce genre de crise soit chose du passé pour Monstre#2!

En plus, comble de la satisfaction parentale, elle accepte maintenant de s’asseoir automatiquement dans le panier lorsque nous allons au magasin! Plus besoin de la pourchasser inlassablement au travers des allées (et des gens!), elle reste bien sagement assise pendant presque tout le magasinage… je dis presque parce qu’il lui arrive quand même d’avoir les mains collantes et d’essayer d’agripper toute sorte de choses dans le magasin… mais PapaMonstre et moi savourons nos petites victoires.

Côté tricot j’achève un troisième lutin qui n’a pas de destinataire bien précis. C’est seulement que le patron est agréable, le résultat final est mignon et c’est un excellent moyen de réduire ma réserve de fil.


Moi qui était presqu’impatiente d’en commencer un quatrième, je devrai attendre encore quelques jours puisque PapaMonstre m’a passer une commande qui pourrait être assez colossale…

9/15/2012

Il faut croire que je devrais être un peu moins optimiste en ce qui concerne ma rapidité au tricot.

En effet, je n’aurai pas réussi à terminer le deuxième lutin avant la fin de la journée hier. En fait je n’aurais certainement pas terminé ce matin si je n’avais pas tricoté très tard en écoutant la télé hier soir… alors c’est peut-être un peu triché que de me vanter d’avoir enfin terminé ce matin.


La réception par Monstre#2, par contre, a été un peu… houleuse. Il faut dire que, normalement, les princesses portent une couronne et non une tuque et Monstre#2 en a presque fait des boutons. Finalement, après une explication de la part de la princesse lutin rose brillant, la tuque a été acceptée… du moins je crois.


Si j’avais tort au sujet de la rapidité avec laquelle je tricoterais la princesse lutin, j’avais raison sur le fait que le résultat serait beaucoup plus souple. Disons que je n’ai pas eu à me battre férocement avec ce lutin pour faire les nœuds aux bras et aux jambes!

J’en suis également arrivée à la conclusion que ce patron est très efficace pour se débarrasser des balles de laine solitaires qui ont été achetées de peur d’en manquer pour d’autres projets… cependant, je crois qu’il demeure préférable de choisir une fibre douce et pas trop épaisse. Bref, je prévois beaucoup de lutin dans mon avenir… dans la mesure où, dans cet avenir, j’ai ce qu’on appel du temps libre…

9/14/2012

La princesse des lutins...

Malgré qu’elle soit un peu vielle pour avoir un doudou de ce genre, j’ai accédé à la demande de Monstre#2 qui m’a réclamé, hier, un doudou lutin rose foncé qui sera la princesse des lutins. À son réveil ce matin, j’ai été un peu moins enchantée lorsqu’elle s’est mise à dire que je n’avais pas pris le bon rose foncé et qu’elle est allée chercher une balle de laine rose pâle… Après négociations, elle a daignée accepter que je poursuive avec le rose foncé… de toute façon je n’aurais pas eu assez de rose pâle pour tricoter la chose.

Cependant, un point sur lequel je n’aurai pas fait erreur, ce doudou se tricote beaucoup plus rapidement avec un fil souple qu’avec du coton. La preuve est bien que j’achève déjà le haut du corps alors que je n’ai monté mes mailles qu’avant d’aller au lit hier soir!


Ça se tricote tellement mieux qu’avec du coton que j’en aurai surement fini d’ici la fin de la journée… si Monstre#2 coopère!

Malgré tout, mon petit lutin de coton me satisfait toujours autant, même que sa rigidité le rend plutôt pratique puisqu’il peut tenir assis sans trop de difficultés!

9/13/2012

Finalement je ne suis pas trop déçue!

Certes, j’aurais préféré le tricoter avec une fibre qui aurait donné un résultat beaucoup plus souple, mais je crois qu’il a quand même une bouille tout-à-fait sympathique ce petit lutin.


Bien entendu, bien qu’elle soit un peu vielle pour ce genre de peluche, Monstre#2 s’est immédiatement éprise de la chose.


N’ayez craintes, elle ne la réclame pas pour elle-même, finalement elle préfère que je lui en fasse un de sa couleur favorite, c’est-à-dire rose foncé.

Bon… il y avait bien un avertissement dans le patron comme quoi il serait impossible d’en tricoter juste un…

Je confirme…

Tricoter avec du coton c’est comme tricoter avec de la broche… c’est tellement pas souple! Je m’en doutais déjà un peu, mais le patron suggérait fortement d’utiliser du coton pour les doudous de jeunes enfants parce que cette fibre faisait moins de « mousse ». Oui, oui, de la mousse. Vous savez quand vous avez un chandail de laine et qu’après un certain temps on dirait qu’il a une aura de poil? Bon, avec le coton on n’observe pas vraiment ce phénomène alors ça peut être intéressant pour un jouet qui finira probablement dans la bouche d’un bébé.


Ce que j’avais moins prévu c’est la difficulté que j’aurais à faire les nœuds aux extrémités de la chose… J’appréhende déjà les autres nœuds à faire! Ce qui est certain c’est qu’avec une fibre plus élastique j’aurais surement eu moins de difficultés.

Par contre, le patron est assez simple à suivre et se tricot sans difficultés alors j’en ferai surement un autre après avec un fil plus doux… parce que pour le moment ce « doucou » lutin n’a rien de doux du tout, mais je crois qu’il sera très apprécié par les petites gencives meurtries lorsque les premières dents feront leur entrée dans le monde!

9/12/2012

Le bonnet vert de Monstre#3 est terminé.

Je suis donc libre de commencer mon prochain projet et comme j’allais monter les mailles pour le serpent arc-en-ciel de Monstre#2, j’ai découvert que la traduction anglaise (à l’origine disponible en allemand) d’un patron que j’attendais avec impatience était maintenant disponible!

Je viens à peine de monter les mailles que déjà j’ai envie d’en faire 12000 exemplaires, mais je ne m’inquiète pas trop, mon enthousiasme sera sûrement moins grand une fois que j’aurai terminé le premier.


Malheureusement je n’ai pas les bonnes aiguilles, mais je crois que je pourrai quand même avoir un résultat satisfaisant en utilisant mes 3.5mm versus les 2.5 recommandées par le patron… le doudou ne sera qu’un peu plus grand.

En fait, il y a un peu de paresse dans l’histoire parce que j’ai bien des doubles pointes de 2.75mm, mais j’ai pris l’habitude de tricoter en « magic loop » et je préfère m’y tenir autant que possible… c’est malheureux, mais ça veut dire qu’il va falloir que j’investisse pour compléter ma collection d’aguilles!

Bon… ce n’est peut-être pas si malheureux que ça!

9/11/2012

J’étais trop pressée…

En effet, je crois que j’aurais dû réduire encore de quelques mailles avant de fermer mon tricot, le résultat aurait été plus fluide…


Mais ce qui est fait est fait et je n’ai pas du tout envie d’en recommencer une autre! D’ailleurs, j’en suis à terminer le petit bonnet et je me réjouis de savoir que c’est un tout petit projet.

9/10/2012

C’est long.

Une chance que je n’ai pas mis de côté ma réticente à tricoter une couverture, je trouve déjà que la poche à câlins est un projet interminable!

J’en ai encore pour quelques répétitions, puis j’en serai à réduire pour fermer le tout, et il y aura définitivement un bonnet pour accompagner la chose. Une chose est certaine, je n’aurai pas utilisé tout le fil à tricoter!


Comme je souffre apparemment du syndrome de l’aiguille vide, je pense déjà au prochain projet que j’entamerai et je ne suis pas encore convaincue que ce sera le lapin de Monstre#3. J’hésite à tricoter un serpent pour Monstre#2, elle qui s’empare si souvent de celui de Monstre#1. J’ai bien une grosse balle de fil autorayant arc-en-ciel qui ferait le serpent de petite fille par excellence, mais je me souviens également du nombre d’heure indécent passé à tricoter celui de Monstre#1. J’admets cependant que c’était avant ma découverte de la méthode « magic loop », ce qui signifie que ce tricot serait surement beaucoup moins pénible. Ce serait aussi une excellente façon de diminuer ma réserve de fil…


Que voulez-vous, avec PapaMonstre qui tarde à me compléter mon module de rangement, et ma poche de plastique qui a été éventrée par Monstre#2 et sa délicatesse légendaire, la quantité de fil à tricoter qui traîne devient légèrement problématique!

Aujourd’hui, j’ai aussi pris le temps de trier les vêtements de bébés qui pourront nous servir pour Monstre#3. J’ai été assez surprise de voir que j’en avais relativement peu, mais il faut dire que nous n’avons gardé que ce qui était encore en bonnes conditions. Il y a donc une expédition de magasinage pour Monstre#3 dans mon futur… que voulez-vous, on ne s’en sortira jamais avec les DEUX caches-couches boutonnés à l’avant. Il me reste bien une dizaine de camisoles qui s’enfilent par-dessus la tête, mais PapaMonstre boycottera assurément les changements de couche alors vaut mieux investir dans l’achat de quelques camisoles boutonnées supplémentaires! ;)

Nous sommes moins « pauvres » côté petits pyjamas à pattes, mais il faut aussi dire que je n’ai sorti que ce qui était neutre. Si Monstre#3 confirme le « diagnostique » de l’échographiste, nous pourront sortir les petits pyjamas roses … ce qui devrait bien faire tripler notre stock de vêtement de bébé!

Il ne faut pas oublier que Monstre#2 avait déjà 6 mois à son premier mois de décembre. Les vêtements plus chaud sont donc à la fois trop grand pour un bébé naissant, enfin je l’espère de tout mon cœur, mais ils sont également très stéréotypés (rose, pastel, etc.). Bref, tout ça pour dire que PapaMonstre et moi devrons prévoir une escapade « vêtements de bébé » d’ici décembre! Mieux vaut y penser d’avance…

Il nous faut également penser à Noël (ben oui déjà) puisque nous risquons de ne pas pouvoir nous y prendre à la dernière minute pour les cadeaux. Une bonne chose qui est déjà faite; les cadeaux que recevront Monstre#1 et #2 à l’arrivée de Monstre#3 sont déjà achetés… je devrais probablement déjà les emballer sinon PapaMonstre devra le faire en catastrophe le moment venu!

En commençant la vingt-huitième semaine de grossesse, mine de rien, ça devient plus tangible que, d’ici peu, nous serons cinq.

9/09/2012

Est-ce un manque de motivation?

J’ai terminé le chandail de Monstre#2, le bandeau et les gants assortis et je lui ai même fait un bandeau assorti à son imperméable de princesse…


Et maintenant quoi?

Sachant que je voulais faire un lapin pour Monstre#3, PapaMonstre et moi avons décidé d’aller chercher le fil nécessaire pour la chose. Une belle excuse pour trouver de l’inspiration dans du beau fil tout neuf non?


Outre le fil, d’un vert émeraude qui n’a rien de « bébé », pour le fameux lapin, je n’ai pas pu résister à faire l’achat de deux, oui DEUX, sac de fil supplémentaires. Tout ça en n’ayant absolument aucunes idées de ce que j’allais bien pouvoir en faire. En fait, je crois bien en avoir regretté l’achat jusque dans la voiture.

J’ai d’abord été tentée de faire un simple ensemble de layette; veste, chapeau, bottines et peut-être petit pantalon… mais pourquoi mettre autant de temps et d’efforts pour un projet qui me fait un minimum d’effets?
Je me retrouvais donc avec six (SIX!!!!) balles de fil à tricoter qui ne m’inspiraient absolument rien en particulier, si ce n’est « Onnnnn la belle laine de bébé! ».

En vert pâle...


... et en blanc.


Une couverture… trop long, je n’ai pas la patience pour ça. Ce n’est pas non plus un fil intéressant pour faire une peluche. Bref, j’étais un peu dans le noir jusqu’à temps que je pense à faire une poche à câlins.


Un peu comme une couverture, mais c’est en fait un sac donc le bébé ne peut pas aussi facilement se découvrir. Comme nous attendons Monstre#3 en hiver, ce sera surement un accessoire agréable à avoir. Tricoté sur des aiguilles de 6mm avec le fil doublé, c’est un tricot relativement rapide qui me permet d’utiliser pas mal de fil et comme je fais des rayures; j’utilise les deux couleurs de fil!

Le petit chapeau suivra sans aucuns doutes…

Il va également falloir que PapaMonstre se mette en mode « urgence » en ce qui concerne le rangement pour mon stock de fil à tricoter parce que Monstre#2 a complètement éventré le sac qui me servait jusqu’à présent! C’est notre petite Kalie qui sera amèrement déçu lorsque le fil sera range adéquatement car il apert que le sac rempli de fil à tricoter est un lit très confortable aux yeux de notre petite chatonne.

9/07/2012

C’est l’automne?

Avec la pancarte qui indique à nouveau le verger, et non plus les framboises comme cet été, c’était déjà difficile de ne pas sentir que l’automne arrivait, mais avec le mercure qui chute de jour en jour ça l’est encore davantage.

Disons que depuis hier, c’est une bonne chose que Monstre#2 ait une impressionnante collection de chandail de laine… ce que Monstre#1 a bien entendu remarqué. J’ai donc reçu une commande pour lui faire un chandail de laine, mais il n’a pas encore choisi son fil alors je ne peux pas commencer.

En attendant, je suis encore dans le mode « accessoires » pour Monstre#2. Hier je lui ai fait un bandeau, une réussite totale selon mon humble avis.


Ne vous en faites pas, je ne suis pas une mère indigne qui s’amuse à prendre sa fille en photo pendant qu’elle tombe et se blesse… elle tourbillonnait de son plein gré!

Pour le moment, j’achève un premier « gant pas de doigts ». Sa paire datant de l’an dernier doit sûrement encore lui faire, mais ce n’est pas vraiment un projet de longue haleine que de lui en faire des nouvelles!


Pas de panique, le bout de fil turquoise sert simplement à marquer l’emplacement pour le pouce!

9/06/2012

Et un chandail pour Monstre#2… presque!

Le chandail de Monstre#2 est pour ainsi dire terminé; il ne me reste que la ceinture à tricoter. C’est sûr que ce n’est pas une coupe de chandail traditionnel, si bien que lorsqu’elle l’a essayé, Monstre#2 n’était pas tout-à-fait convaincue qu’il lui allait.


La fameuse ceinture ne fait peut-être que trois mailles de large, mais sur 40 pouces c’est quand même un tricot de longue haleine…


Je ne suis pas encore convaincue que je vais suivre le patron et faire la couture pour « retrousser » les manches… en fait je ne suis pas certaine de bien comprendre les instructions et je ne voudrais pas gâcher mon travail!

J’ai hâte d’en avoir fini avec la ceinture pour pouvoir commencer mon autre projet, un petit quelque chose qui devrait se tricoter assez rapidement, contrairement à cet interminable chandail-poncho!

Finalement, entre le temps d’écrire et de poster ce billet, j’ai terminé la fameuse ceinture! Malheureusement, je demeure indécise par rapport aux manches…


Et avec le bandeau assorti...