1/31/2012

J’avais dit que mon prochain projet serait des chaussettes…

Mais il va falloir que tu me pardonnes ma GrandeCousineMonstreCordonBLeu (ouf!) parce que j’ai eu une inspiration soudaine pour un (autre) chandail pour Monstre#2… et c’est lui qui traîne sur mes aiguilles ces jours-ci.


Mais je vais en faire des chaussettes… même si je dois n’en faire qu’une paire dans toute ma vie, je te le dis, elle sera pour toi!

Bon, maintenant que mon mea culpa de chaussettes est fait, je vais m’excuser de ne pas avoir écrit davantage ces derniers jours… je vous épargnerai les détails morbides de l’histoire, disons seulement que la coupable porte un nom qui fait frémir tous les parents et que ce nom commence par G et partage beaucoup de point commun avec un petit robot avec qui plusieurs d’entre nous avons partagé notre enfance…

Monstre#2 est la seule qui s’en ait tirée indemne, mais c’est un rhume qu’elle nous a rapporté de la garderie. Je dirais quand même que le pire est derrière nous, mais je ne le dirai pas trop fort de peur qu’une deuxième vague de la grande G ne se fasse sentir.

J’ai beaucoup hésité à publier ce qui suit, mais je pense que je n’ai pas trop le choix… je vous ai tellement parlé de mes merveilleuses aiguilles interchangeables et que j’étais donc heureuse de m’en trouver un ensemble dans mon coin de pays… finalement je crois que je suis déçue!

Au début tout allait bien, et gardez en tête que je les ai eu le 10 janvier 2012… c’est-à-dire il-y-a 21 jours à peine, mais après quatre ou cinq jours je me suis aperçue que le placage sur les embouts des aiguilles (qui elles sont en bois) et des câbles (plastique) se ternissaient.


J’écris à la compagnie (Knitpro.eu) et, après une semaine pénible d’échange de courriels, ils vont m’en envoyer une nouvelle paire (celles qui sont le plus abîmées) et aussi me remplacer le câble sur lequel on voit déjà une dégradation. Bon, d’accord je suppose qu’il ne faut pas être trop gourmand et c’est peut-être la chimie de ma peau qui terni le placage de nickel.

Par contre, quand je me suis installée pour commencer le nouveau chandail de Monstre#2, il y avait quelque chose qui clochait vraiment… il y avait une éclisse de bois dans une de mes 4.50mm!! Je vous laisse deviner comment ça tricote bien avec une aiguille fendue… indice: TRÈS MAL! Donc, la paire de 4.5mm est complètement inutilisable.


Là je l’avoue, je suis vraiment désillusionnée parce que ça fait déjà 4 jours que je leur ai écrits et je n’ai pas eu de nouvelles… Même si on leur donne le bénéfice du doute parce qu’il y avait la fin de semaine, ça fait deux jours que mon message est sans réponse.
Sérieusement, quand le produit n’est pas défectueux il est excellent, le problème semble être au niveau du contrôle de la qualité ou je ne sais quoi parce que ça fait beaucoup de citron dans un paquet! Puis en regardant sur le net on se rend vite compte que ce n’est pas vraiment rare comme problème.

C’est décevant parce que j’adore vraiment ces aiguilles, mais honnêtement si je devais recommencer je n’en achèterais pas (ou je ferais TRÈS attention et j’achèterais KnitPicks, même si elles sont produites dans la même usine au moins KnitPicks ont un meilleur service à la clientèle…).

Tout ça pour dire… PapaMonstre, si tu ne veux pas passer tout droit va falloir t’y prendre d’avance pour les Darn Pretty ;)

Remarquez, il faudrait peut-être que je me branche sur une couleur (ou plusieurs, parce qu’on peut même demander que chaque paire d’aiguille soit d’une couleur différente!!!!) pour faciliter la vie de PapaMonstre…

1/26/2012

Résolutions?

J’y ai pensé, j’avais même commence à l’écrire ce fameux billet sur les résolutions pour 2012… puis la vie et son rythme effréné m’a rattrapé et le billet est devenu de moins en moins d’actualité. Je sais bien que c’est tellement juste une mode et que trop souvent on a oublié dès que le mois de janvier est derrière nous.

Puis quand l’année finie, on se tape dans le dos en se disant que cette fois, on les tiendra nos résolutions et que dans le fond ce n’était pas notre faute si on n’a pas réussi (ou qu’on a oublié) à tenir les précédentes.

En même temps, si on ne se fixe pas clairement quelques petits défis, comment est-ce qu’on pourra savoir si nos objectifs ont été atteint? C’est pourquoi je me suis amusée à faire une petite liste de défis qui devraient être assez facilement réalisables.
Prenons d’abord mes petits défis personnels...

Bonnets et peluches
J’en ai déjà parlé, mais puisqu’on parle de défis je le mentionne à nouveaux… je veux prendre le temps de faire au moins un bonnet de bébé par mois (et j’en ai déjà 11 de fait alors j’ai de l’avance) ainsi qu’une peluche qui iront à la récolte de jouets pour Noël prochain. La peluche de janvier est achevée, il ne me reste qu’à choisir un modèle pour la peluche de février!


Collection de fil à tricoter
J’ai déjà une collection impressionnante de fil à tricoter. Pour alléger le texte je parle souvent de laine, mais la vérité c’est que ma collection ne comprend que de l’acrylique et du coton. C’est moins dispendieux et comme c’est lavable à la machine c’est idéal pour les tricots que je fais.

Mon problème c’est surtout que j’achète le fil que je trouve beau sans pour autant avoir de projet concret en tête. Puis lorsque j’ai un projet précis en tête, le fil que j’ai déjà ne me convient pas alors j’en achète d’autre… le piège! Mon défi est donc de trouver au moins un projet pour chacun des fils que j’ai déjà.



Le défi de PapaMonstre sera de faire le module de rangement qu’il m’a promis cet automne, histoire de mettre cette collection en valeur ;)


Puis lorsque la température sera plus douce, il faut vraiment qu’on se donne la peine de sortir un peu de la maison et de profiter du grand air qui nous entoure!

Je pense que c’est assez réaliste comme petits défis ;)

1/25/2012

Vous nous avez trouvé comment?

Ça fait un moment déjà que l’idée me trotte dans la tête et j’y repense à chaque fois que je regarde les statistique du blog (ben oui, je regarde ça)… cette fois, je me lance!

Parmi les statistiques récoltées, on peut avoir un aperçu des recherches qui ont menées au blog… en voici quelques-unes avec mes commentaires, prenez-vous une bonne tasse de thé… c’est ce que moi je fais à l’instant!


1) Blog de tricoteuses expérimentées
Merci! Je suis sincèrement touchée d'avoir atterri dans cette catégorie, mais je n'ose pas
aller voir je tombe au combientième de résultat.

2) La rose du rang
Serait-ce quelqu’un (ou quelqu’une) trop paresseux(se) pour mettre le blog dans ses favoris?

3) Tricotage enfants chapeaux
Voyez-vous, moi, je ne pensais pas que c’était un vrai mot…

4) Bonhomme en pâte à modeler
Ok…

5) Bonnet laine hibou
Soyez patient, je vais en faire un… un jour!

6) Mes aiguilles de tricot accrochent
Les miennes non… désolée hein, je n’ai pas de truc contre ça… si ce n’est d’investir dans de meilleures aiguilles!

7) Papa est fier
Ok… maman aussi, mais elle est un peu troublée là.

8) Patron pour tricoter une tuque en tube
Non, là je fais des BAS tube… mais c’est pas mal pareil hein, juste beaucoup moins long de faire une tuque. Blague à part : Ravelry.

Pour les autres:
- 86 mailles montées sur des aiguilles 5mm avec du fil moyen, joindre pour tricoter en rond

- K2P2 pour environ 5 pouces (si vous voulez un rebord plié)(2 mailles tricotés endroit, 2 mailles tricotées envers)

- St-st pour environ 5.5/6 pouces (tricoté toutes les mailles à l'endroit)(Toutes les mailles sont tricotées à l'endroit)

- K6, K2tog autour (Tricoter 6 mailles à l'endroit, tricoter deux mailles ensemble, répéter jusqu'à la fin du tour)
- K autour (Toutes les mailles sont tricotées à l'endroit)
- K5, K2tog autour
- K autour
- K4, K2tog autour
- K autour
- K3, K3tog autour
- K autour
- K2, K2tog autour
- K autour
- K, K2tog autour

Coupez le fil (environ 30 centimètres, 12 pouces) et passez le dans vos mailles. Serrez, rentrez le fil, attacher le tout solidement.

Vous pouvez utiliser différent patron pour faire des motifs ou encore faire des rayures de différentes couleurs. Tout de même, le modèle de base reste souvent aussi simple que ce que je viens de présenter. C’est d’ailleurs le modèle qui m’a servi lorsque j’ai fait cette tuque pour Monstre#1.


9) Le grand rectangle rose
Wow, apparemment c’est un concept important dans le domaine de la finance française… je vous promets de ne JAMAIS en parler!

10) Abri a chat
Il tient toujours le coup et nos voisins poilus qui sont toujours en vie apprécient grandement d’avoir un coin à l’abri du vent et de la pluie où ils peuvent avoir un peu de nourriture et d’affection. D’ailleurs, lorsque nous tardons à remplir les gamelles, ils ne se gênent pas du tout pour nous le faire savoir…


C’est quand même drôle de voir ce qui a pu mener certains à venir nous lire! Biensûr je sais que la majorité de nos lecteurs sont nos proches, il demeure que je ne crois pas que seuls les GrandsParentsMonstres s’intéressent à nous!

Alors merci ;)

1/24/2012

Maintenant, c'est l'hiver pour vrai!

Le vrai de vrai hiver glissant, sale et mouillé. Vous aurez deviné, il pleut et bien entendu c’est ce merveilleux verglas qui nous fait grâce de sa présence.


Le paysage est beaucoup plus triste lorsque l’asphalte est luisant de glace plutôt que couverte d’une belle couche de neige bien craquante! Déjà quand on n’est pas « fan » de la saison c’est difficile de garder le sourire quand il fait -30 degrés Celsius, mais quand le verglas se met de la partie c’est peine perdu… on boude!

Mais pas trop le choix de faire avec, il faut se consoler en se disant que bientôt ce sera le temps des sucres! La grande consolation à l’hiver québécois haha. En attendant, une bonne tasse de thé bien chaude ça aide à garder le moral.


Et si le prix est décourageant par moment, on peut dire que le produit est bon jusqu’à la dernière goutte!


Toujours dans la réalisation du projet super ennuyeux, mais très attendu par PapaMonstre, j’avance à pas de tortue! J’ai quand même terminé le premier bas, mais j’entame à peine le second… courage MamanMonstre, courage!


La bonne nouvelle c’est que PapaMonstre les aime déjà, ou alors il n’a pas le courage de me dire qu’il ne les aime pas parce que ça voudrait probablement dire qu’il va devoir continuer de se geler les orteils!! (en passant, je dis ça de même PapaMonstre, mais il y a 5-6 mois d’attente pour les Darn Pretty…)

Que voulez-vous, le prix à payer pour mes services de tricoteuse sont ce qu’ils sont ;)… puis PapaMonstre sait ce qui est bon pour lui hahaha!

Blagues à part, je crois avoir déjà abordé ce sujet, mais j’ai beaucoup de chance… je n’ai pas beaucoup de « gimmiepigs » dans mon entourage. Vous savez, ces gens qui n’ont rien de mieux à faire que de demander, demander et demander encore plus? Sur certains forum que je fréquente, les tricoteuses (et tricoteur, oui oui il y a des hommes qui tricote et c’est heureusement une denrée beaucoup moins rare qu’à ce qu’il n’y parait!) se font carrément harcelée par leurs collègues et leurs proches pour avoir des châles en dentelles, des bas en cachemire, des foulards de six pieds de long en quatorze couleur… etc.

Bref, vous voyez le genre? Tu aimes ça le tricot, tu n’as donc rien de mieux à faire que de passer plusieurs heures à me faire un tricot et souvent c’est entendu que ce sera « out of the goodness of your heart » (lire ici : gratiiiiis) parce que la personne qui réclame n’as pas l’intention de les payer.

J’ai la chance de ne pas vraiment avoir eu de mauvaises expériences de ce côté. La « transaction » avec la cousine de PapaMonstre a été très satisfaisante pour moi (j’adore le collier et la breloque que j’en ai retiré) et je n’ai pas (encore) entendu ronchonner contre la tuque/mitaines et cache-cou qu’elle en a retiré!

C’est vrai, dans mon entourage il y a ma grande cousine monstre qui réclame sans relâche ses chaussettes et qui se butte malheureusement à mon appréhension de l’objet! Malheureusement pour moi, elle partage d’excellente recette avec moi dans le but à peine subtil de se mériter des chaussettes et ça adonne que c’est toujours trop bon et que ça me donne PRESQUE le goût de me mettre aux chaussettes! Blagues à part, échange de bons procédés oblige, il ne me reste qu’à me fixer sur un modèle… mais je refuse obstinément de faire des chaussettes en phentex platte!

Il y a aussi TatiMonstre qui m'a bien avertie que lorsqu’elle nous préparerait un petit BébéMonstre je serai dans l’obligation de produire des quantités effrayantes de tricot en prévision de l’évènement. Ce sera probablement un autre échange de bons procédés puisqu’elle tricote également. Souvenez-vous, c’est elle qui a fait le superbe serpent que Monstre#1 a reçu à Noël.


Pour le reste, je tricote principalement pour mes monstres, qui montrent toujours une reconnaissance sans bornes pour ce qu’ils obtiennent (en attendant l’adolescence), pour GrandMamanMonstre qui apprécie tout ce que je fais (au point où j’ai envie de lui offrir un collier de macaroni pour voir sa réaction) et les bébés qui arrivent de partout dans notre entourage! Ce n’est pas peu dire, j’ai même préparé une petite valise de bienvenue pour le bébé d’un employé de PapaMonstre.

Je fais des petits bonnets que je donne gratuitement et cette année je réussirai peut-être à offrir des peluches. Bref, tout ça pour dire que je ne suis pas l’exemple parfait de la tricoteuse égoïste qui se refuse à partager le fruit de son labeur.

Il demeure qu’il y a une différence immense entre partager le fruit de mon ouvrage en cadeau ou en échange et tricoter sur commande et sans compensations. Comme je l’ai déjà dit plus haut, j’ai beaucoup de chance puisque personne dans mon entourage ne semble s’attendre à recevoir une couverture « king size » dans un délai de deux semaines gratuitement ou à peine pour le prix du fil à tricoter!

Si je ne suis pas nécessairement égoïste de mon passe-temps, il demeure que je suis probablement beaucoup moins réceptive à l’idée de vendre mes tricots que ce qu’on pourrait penser. C’est vrai qu’à première vue ça peut être alléchant comme idée, mais c’est incompatible avec les réflexes des consommateurs que nous sommes. Je vous explique…

Prenons, par exemple, le fameux bonnet de bébé standard et sans froufrou que voilà :


Quantité de fil dérisoire, disons un gros dollar, et tricot relativement simple et petit ce qui veut dire rapide… maximum deux heures de tricot sans interruption. Le salaire minimum est près de dix dollar de l’heure, donc ce joli petit bonnet tout simple à vingt et un dollar, ça vous dit? Parce que c’est de ça qu’on parle dans le fond pour les artisans qui sont à leur compte. Comme le revenu généré est incertain et qu’il dépend de la vente de l’objet et non pas du nombre d’heures travaillées, il faut pouvoir demander un montant qui reflète la valeur du travail effectué et qui permet à l’artisan de faire un profit.

Personne n’a envie de payer 21$ pour ce genre de petit chapeau qui se vend pour maximum 1$ ou 2$ dans les grandes surfaces… disons entre 5$ et 10$ dans les boutiques et en fil haut de gamme (de la vrai laine, du cachemire ou autre). Pourtant, il y a quand même deux heures de travail dans ce petit bonnet!

Je n’ose même pas penser au prix qui reflèterait la valeur d’une des peluches que j’ai faites pour Monstre#1 ou Monstre#2, que dire de ce que je devrais demander pour le serpent de Monstre#1 qui m’a pris plusieurs jours de travail!

C’est vrai que si je n’accorde pas (ou très peu) de valeur à mon temps je peux demander un prix plus réaliste, mais encore là mon revenu dépend de la vente de l’objet et si je n’en vends pas assez je n’ai pas un revenu qui justifie l’investissement de temps dans l’exercice.

Je ne dis pas que je ne serais pas prête à prendre certaines commandes, mais je ne veux pas devoir subir la pression de produire des items qui n’ont pas déjà preneur. Parce que si j’ai déjà entendu certaines personnes dirent qu’elles seraient prête à payer au moins 50$ pour un chandail comme un de ceux de Monstre#2 (disons, en taille 3-4 ans, 10$ de matériaux et une semaine au moins de travail), personne n’a été sérieux au point de chercher à passer une commande ;).

En attendant, je préfère de loin me dire que les cadeaux que j’offre ont une valeur plus grande que ce que j’aurais pu offrir en achetant dans un magasin grande surface et que ça a le mérite d’avoir été fait avec amour au lieu d’avoir été fait dans un « sweatshop »!

1/23/2012

C’est donc ben platte!

Non, il n’y a pas de façon plus distinguée de le dire… tricoter des bas (AUX GENOUX) tubes pour des pieds d’hommes (des 11, une maudite chance que ce n’est pas du 15 hein!!!) c’est platte. C’est tellement pas stimulant que j’ai l’impression que j’y serai encore l’hiver prochain… c’est fou, il me prend des envies de me mettre à faire le ménage à la place de tricoter, ce n’est pas peu dire!

Mais malgré tout ça avance parce que j’ai pitié de PapaMonstre qui en aura surement besoin d’ici jeudi… il demeure que je n’ai pas encore fini le premier et que je n’apprécie pas du tout l’expérience. La prochaine fois (ben oui, parce que je vais m’y remettre en plus) il faudra que je prenne des aiguilles plus grosses, disons 5mm au lieu de 3.5mm, et ça me fera moins de mailles d’ennui mortel.


J’ai aussi pris la grande décision d’abandonner mon projet de couverture pour Monstre#2. J’ai monté trop de mailles, fait beaucoup d’erreur dans le motif et je dois me résoudre à l’évidence… je n’aimerai pas le résultat final. Quand même, je ne veux pas simplement mettre ce fil à la poubelle alors je me vois obligée de le récupérer en détricotant ce que j’avais de fait… ce qui n’est quand même pas « peu ».


C’est quand même dommage, mais en même temps je crois que si je sais pertinemment que je n’aimerai pas le résultat final, ce serait royalement injuste de l’imposer à Monstre#2. De plus, j’ai quelque chose en tête qui me permettrait à la fois d’offrir une couverture chaude et moelleuse à Monstre#2 et qui se tricoterait en un temps record… c’est donc un dossier à suivre.
Je ne sais pas encore ce que je ferai du fil récupéré, mais l’inspiration me viendra en temps et lieu, j’imagine!

Ce que je ne saurai probablement jamais c’est à quel point ma décision d’abandonner ce projet aura été influencée par mon découragement le plus total de tricoter avec des aiguilles en bamboo. Je suis vraiment jalouse de ceux et celles qui sont capables de tricoter avec ces aiguilles, mais moi je me fais des ampoules aux doigts et je rage comme une folle parce que je ne les trouve pas assez lisses. Comme si ce n’était pas suffisant, le câble s’est presque rompu sur mes aiguilles et avec la réparation de fortune c’est tout un calvaire de faire passer les mailles. Bref, une expérience de tricot pas mal moins agréable que mon nouveau seuil de tolérance!

1/22/2012

Ce qu'on ne ferait pas pour l'amour...

Pour une raison obscure que j’ignore, l’idée de tricoter des bas ou des chaussettes ne m’attire pas du tout… au grand désespoir de plusieurs!

Malheureusement pour moi, PapaMonstre se plaint constamment qu’il risque l’amputation des orteils lorsqu’il travaille à l’extérieur, ce qui représente environ trois ou quatre jours par semaine et ce sans compter les journées où il doit exécuter la très virile tache de pelletage de neige… et ça, mine de rien il y en a pas mal de la neige!

Je me suis donc résignée et je lui tricote une paire de bas (tube) des plus simples dans un fil qui n’avait pas encore été assigné à un projet.


Ça n’avance pas tellement vite… il faut dire que j’ai été informée APRÈS avoir accepté que PapaMonstre voulait des bas aux genoux (EN DESSOUS DU GENOU! Oui chéri, grosse différence) ce qui implique pas mal plus qu’une simple paire de bas ordinaires! Mais bon, ça me tiendra occupée un moment et disons que ça augmente mes chances de recevoir des Darn Pretty cette année ;). Pas que je n'aime pas mes KnitPro, mais malheureusement l'acidité de ma peau fait réagir le placage et disons que ça risque de réduire leur efficacité à moyen terme.

Dans un autre ordre d'idée, nous avons enfin intallé la chaise suspendue que Monstre#1 a reçu à Noël… 2010! C’est honteux, on le sait! Disons qu’au début l’excuse c’était qu’on ne savait pas trop si on devait l’installée dans la chambre de Monstre#1 ou dans la salle de jeux… puis c’était que nous n’étions pas certain de l’emplacement dans la salle de jeux… puis après c’était surtout de la paresse et de l’oubli. Mais là c’est installé et les monstres adorent! Malheureusement, ça veut aussi dire qu’ils se chicanent pour avoir accès à la chaise… ça va demander de l’imagination de la part des ParentsMonstres pour organiser quelque chose!


Ce qui reste quand même très attendrissant c’est de voir les monstres s’installer dans cette chaise avec un livre et se laisser bercer doucement en regardant les images… des fois c’est bien de réaliser qu’ils sont capables d’être calme!

1/19/2012

Finalement, la balle de laine de Monstre#2 se transforme tranquillement en couverture pour poupée… soit la seule catégorie de couverture que j’ai assez de patience pour achever!


Quand même, PapaMonstre a pour mission de me rapporter une seconde balle de laine de la même sorte pour que la couverture soit assez grande pour permettre à Monstre#2 d’emmailloté une poupée sans trop de misère… Bref, tout ça pour dire que je ne suis pas une aussi mauvaise mère que je le laisse entendre!

Également sur les aiguilles, les rabats cache-oreilles que je vais ajouter à la tuque de Monstre#2. J’aurais pu faire compliqué, mais de simples petits carrés double épaisseurs feront très bien l’affaire. La tuque lui cache bien les oreilles, mais en jouant elle remonte un peu alors les rabats permettront d’être sur et certains que les petites oreilles (et en même temps, les joues) seront bien au chaud!

Ceci-dit, si je suis assez fière de la tuque, je suis encore plus satisfaite du cache-cou! Pourtant, il est très simple puisque ce n’est qu’un tube de 80 mailles tricoté en 2x2 (2 endroits, 2 envers… répété jusqu’à plus soif). Ce qui me fait l’apprécié autant c’est que je n’ai pas eu besoin de le recommencer quatre fois pour être certaine qu’il puisse être enfilé par Monstre#2. Voyez-vous, lorsque l’on ferme son tricot la bordure finale est moins élastique que l’initiale… la première fois que j’ai fait un cache-cou je me suis donc retrouvée avec un tube dans lequel Monstre#2 n’arrivait pas à passer complètement la tête. Pratique.

Pour éviter de reproduire la situation très frustrante, j’ai pensé à simplement doubler mes mailles lors du dernier rond avant de fermer mon ouvrage. Le résultat est parfait, c’est donc un truc que je conserverai pour le futur!


Ce que j'aime autant c'est qu'il couvre un peu les épaules, ce qui devrait empêcher encore plus l'air de s'infiltré! Il faut dire que le petit pas de danse à la Elvis effectué par Monstre#2 au moment de prendre la photo le met encore plus en valeur hahaha!

1/18/2012

C'est Noël car il neige... euh, non?

Ce n'est peut-être plus du tout Noël, mais il neige!


Aussi, comme constat adorable de la journée, Monstre#2 est bien l’émule de sa MamanMonstre…


Disons qu’elle apprécie beaucoup son cadeau de Noël… et nous avons même quelques surprises lorsque l’on transfert les photos sur l’ordinateur… parfois il y en a qui sont plutôt passable! Il faut dire que Monstre#2 n’a pas encore compris qu’elle doit rester immobile lorsqu’elle prend sa photo… alors disons que les résultats sont parfois légèrement flou!


Par contre, elle s’améliore et c’est ce qui compte, elle n’a que deux ans et demi après tout! C'est quand même surprenant parfois de constater ce sur quoi elle porte son attention. Monstre#1 aime également faire de la photo, d’ailleurs c’est parfois difficile de les convaincre de partager la caméra… normalement on réussit à s’en sortir si Monstre#1 accepte de partager sa console de jeux.

Pour sa part, Monstre#1 est plutôt du genre à cataloguer tout ce qui se trouve dans la maison… nous avons donc d’innombrables photos (floues) non seulement de bébelles, mais aussi du contenu du garde-manger et des armoires de salle de bain. Pratique…


Côté tricot, Monstre#2 s'est choisi une balle de laine en fin de semaine, je suppose que je devrais commencer à réfléchir à ce en quoi je vais la transformer…


Surtout que le tricot de bonnet de bébé est quasi fini pour l’année (du moins pour le seuil fixé en résolution 2012) et que je trouve exagéré de commencer la peluche Février 2012 (mon dieu, ça fait un peu Pin-Up, je vais devoir faire un calendrier 2013!) à la mi-janvier.

Deux bonnets se sont ajoutés hier à ma petite réserve, me menant à un total de onze pour l’instant.


J’hésite encore a commencé mon premier projet égoïste de l’année, il faut dire que j’essaie de me convaincre que j’ai envie d’essayer de tricoter des torsades… mais ça a l’air difficile!

1/17/2012

Pokémon...

Si je ne suis pas un modèle exemplaire de patience et de sérénité lorsque j’attend quelque chose, je peux dire sincèrement que ma (oh si faible quantité de) patience a été fortement éprouvée ces derniers jours puisque pour la première fois depuis mon déménagement en region j’ai du patienté une vrai de vrai semaine pour recevoir ma commande de David’s Tea.

Mais l’attente s’est soldée hier par la réception de trois excellents thés, Crumble fraise-rhubarbe, Oolongue vie, ainsi qu’un remplissage pour mon petit chouchou, Le Svelte.

Ça prend des petits plaisirs dans la vie et on peut dire que ces thés (du moins la plupart) sont souvent de vrais péchés mignons… ou même carrément de véritables addictions! Ça commence tout doucement par une variété offerte en cadeau (de quelqu’un d’autre déjà addict ou encore un petit cadeau à soi de soi) et ça se termine par une véritable obsession à la Pokémon « Collectionnez-les tous! ».

Côté tricot c'est plutôt tranquille en ce moment. J'hésite encore à monter les mailles pour mon prochain projet personnel, mais au moins j'ai terminé le cache-cou de Monstre#2 hier soir. Elle aura donc la tuque et le cache-cou agencé pour faire face au froid!


Côté tricot c'est plutôt tranquille en ce moment. J'hésite encore à monter les mailles pour mon prochain projet personnel, mais au moins j'ai terminé le cache-cou de Monstre#2 hier soir. Elle aura donc la tuque et le cache-cou agencé pour faire face au froid!

J’ai quand même terminé un autre petit chapeau de bébé, il faut dire que j’ai pas mal de reste de fil qui traîne et qui ne peut servir que pour ça… remarquez, si je veux vraiment faire des petits lapins (quoique des petits poussins ça pourrait être bien aussi…) pour les camarades de classe de Monstre#1 et peut-être pour les camarades de garderie de Monstre#2 il faudrait peut-être que je me mette à l’ouvrage…

Est-ce que ça finira encore en tricot d’extrême urgence la veille de Pâques?

1/16/2012

Un billet un peu plus technique… ça vous dit?

Si ça ne vous dit pas, bien libre à vous de retourner sur facebook ou d’aller jouer dehors à la place de vous languir d’ennuie devant votre écran!

Blagues à part, je vous ai parlé dans un billet précédent de mon désir de tricoter une tuque plus chaude pour Monstre#2, puis j’ai manqué de laine et du affronté le froid arctique (-32 hier!) pour me réapprovisionner. Pour bien faire, je me suis aperçue à mi-chemin que la tuque entamée serait beaucoup trop grande (lire ici qu’elle aurait probablement été trop grande pour moi!) et que je devais recommencer… encore!

Et oui, même moi je fais erreur parfois et le résultat n’est pas toujours rattrapable. La consolation ici c’est que j’avais prévu le coup au magasin et que j’ai acheté deux balles de laine au cas où! Une autre consolation de taille c’est que le nombre de mailles étant moins grand, le tricot avance plus vite et si je ne prenais pas quelques minutes pour rédiger ce billet, elle serait probablement déjà achevée.


J’ai un peu hésité à entre faire une tuque unie rose ou encore avec quelques rayures blanches, mais ça clochait un peu à mes yeux… puis j’ai pensé à faire un motif. Outre le fait que c’est vraiment adorable une tuque rose avec des cœurs blancs et des brillants, la décision de faire un motif était autant esthétique que pratique.

Lorsqu’on fait un motif de ce genre, en trainant la laine au repos autour de l’ouvrage on crée un tissus beaucoup plus épais au final… et un tissus plus épais est forcément beaucoup plus chaud.


Le risque c’est de se retrouver avec une tuque (ou un vêtement) qui ne s’étire pas assez pour être confortable (si on tien la laine trop serrée pendant les repos) ou encore d’avoir un paquet de grands fils qui pendouilles et qui sont encombrant.

Avec la pratique j’espère trouver le juste milieu! En attendant, pour autant que l’ouvrage final ne soit pas troué ou trop serré, je suis contente.

Encore quelques ronds et je pourrai commencer à réduire pour fermer la tuque… puis ce sera l’opération pompons et caches pour les oreilles! Ensuite il faudra biensûr faire le cache-cou agencé (uni, rose)… espérons que je ne devrai pas le recommencer cinquante fois pour avoir la bonne taille!

1/15/2012

Il fait froid. J’en ai déjà parlé dans un billet précèdent, on y repensera cet été quand il fera 45 à l’ombre, mais pour le moment c’est vraiment des tempétatures à vous geler le dedans des yeux! Quelle excellente température pour s’asseoir tranquillement avec ses aiguilles et tricoter de quoi se tenir au chaud!

En fait, c’est souvent une réflexion illusoire… si je cherchais vraiment à tricoter de quoi ME tenir au chaud, il y a fort à parier que je continuerais d’avoir froid pendant quelques semaines, d’où la futilité de l’exercice si on cherche à combattre le froid dans l’immédiat… il faut prévoir et s’y prendre d’avance!

Quand même, j’ai monté sur mes aiguilles des mailles qui deviendront d’ici peu un chapeau plus chaud pour Monstre#2. Elle a déjà une tuque et un cache-cou, mais je voulais lui tricoter un chapeau plus épais… un cache-cou suivra surement, mais je vais manquer de laine avant de l’achever c’est sur… même le chapeau n’est pas une certitude :(.


Puis dans les températures du genre, je vous laisse imaginer l’ampleur de l’envie de sortir le nez dehors pour aller faire le plein de la laine requise… Ah les sacrifices faits pour nos enfants ;).

En attendant, Monstre#2 n’est quand même pas à plaindre. Je lui ai terminé hier une paire de gants sans doigts qu’elle affectionne au plus haut point… elle les a même demandé pour dormir!


Le pire c'est que nous l'avons affronté, hier, le froid pour aller aux ravitaillements… mais je ne savais pas encore que j’allais avoir l’appel du chapeau!

1/12/2012

Souvenirs pour les jours d'été...

lorsqu'il fera 45 degré celsius à l'ombre et qu'on se plaindra de la chaleur de de l'humidité... en ce moment le thermomètre affiche -20, mais moi je pense que ça frise plue le -200000000000 vous voyez le genre? Bref, le genre de température débile qui vous donne envie de vous rouler en boule sous les couvertures et qui vous fait maudire le charmant climat québécois!

Malheureusement, la position boule de couverture est incompatible avec les responsabilités parentales, du moins en acceptant la prémisse que les Monstres ont besoin de nourriture et, pour Monstre#2, d'un occasionnel changement de couche puisque sa motivation propreté s'est un peu estompée depuis la fin de semaine.

Le comble du cauchemar c'est quand même de discuter avec une charmante employée de David's tea qui te laisse savoir que maintenant ça peut prendre deux jours avant que ta commande soit envoyée. Comment ça deux jours??? Je vais faire quoi moi sans mon thé!? Avant que vous ne montiez tous au champ de bataille, sachez que je peux quand même subsister avec les quelques 18 variétés qui me sont disponibles à la maison… c’est juste que j’avais VRAIMENT hâte de goûter à la croustade fraise-rhubarbe et au Oolongue vie sélectionné par PapaMonstre. Je souffre… sérieusement! Ok, ça serait peut-être plus convaincant sans la tasse de Chai citrouillé à la main...


Outre mon malheur d’impatience, les choses vont bon train et la peluche « Janvier 2012 » est presque terminée… avec un peu de chance, ce soir elle ne sera plus unijambiste!


Le prochain projet devrait aussi être relativement rapide, mais je n’en dis pas plus au cas où mon plan ne pourrait pas être mené à bien! Un indice quand même… ce fameux mini projet mystère se déclinera dans ce fil à tricoter :


Pendant que j’écris ces lignes, et que je prends des photos de qualité passable, Monstre#2 se pratique à faire ses plus belles grimaces de monstre… Souvent je trouve qu’elle bouge tellement vite que c’est presque possible de voir la traînée derrière elle, un peu comme lorsqu’on prend une photo et que le sujet se déplace au moment d’appuyer sur le bouton. C’est la vitesse grand V, dire que hier encore elle apprenait à peine à marcher!

Dans des moments comme ça, même si j’ai hâte de trouver un emploi et de tisser des liens dans mon nouveau milieu, je me considère quand même très chanceuse de pouvoir passer autant de temps avec mon petit monstre!

1/11/2012

From now on I'll magic loop EVERYTHING!

Une affirmation aussi spontanée mérite d'être exprimée dans la langue dans laquelle je l'ai pensée! Parce que c'est vraiment ce que je me suis dit, hier, lorsque j'ai commencé (et terminé) le neuvième bonnet de bébé en utilisant mes aiguilles toutes neuves en 3.5mm avec le câble de 32" pour mettre à profit cette méthode fantastique appelée « magic loop »... et oui, je suis trop paresseuse pour chercher l'équivalent francophone pour cette méthode de tricot... de toute façon j'ai déjà avoué que je tricotais en anglais.

Évidement je n’ai pas pensé prendre de photo de mon projet en cour pour les curieux/curieuses qui se demandent maintenant c’est quoi ça « magic loop »? La bonne nouvelle c’est que j’ai continué avec cette méthode pour faire les pattes de la peluche de janvier! C’est d’autant plus impressionnant que c’est avec seulement dix mailles que je dois tricoter le tube qui servira de patte et normalement c’est déjà assez difficile sur quatre aiguilles, j’avais un peu d’appréhension quand j’ai fait la première patte en « magic loop »…

Ça semble tellement illogique d’utiliser une paire d’aiguilles circulaires aussi longue pour un objet qui aura, au final, quelque chose comme 1.5 centimètres de diamètres, mais je vous assure que c’est vraiment intelligent comme méthode!


Même si cette fois j’ai bien pensé à prendre plusieurs photos, je ne m’avancerai pas à faire un mini cours de « magic loop » en photo. Je vous conseille plutôt de vous référer à cette merveilleuse ressource qu’est Youtube, il y a d’excellents tutoriels sur les différentes méthodes de tricot et en vidéo c’est toujours plus efficace lorsqu’il est question d’apprendre une nouvelle technique de tricot, à défaut d’avoir un professeur disponible pour vous l’apprendre en personne!



À l’instar des émissions de cuisine qui ont toujours le plat tout cuit prêt dans le four pour éviter de devoir justifier une heure ou deux de tournage de pouce en direct, voici la patte que j’ai tricoté hier pour vous permettre de visualiser ce que ça donnera au final :


D’ailleurs vous remarquez surement que la couture des oreilles est chose faite, et que notre petit ami a les oreilles beaucoup plus molles que ses prédécesseurs… n’empêche que ça lui donne un petit charme! J’espère vraiment qu’il finira dans les petits bras d’un enfant qui lui en fera voir de toutes les couleurs!

1/10/2012

Je les ai!

Il faut dire que si j'avais su me convaincre que je pouvais attendre Noël prochain pour espérer les recevoir, PapaMonstre en a rapidement décidé autrement lorsqu'il a su qu'une petite boutique près de chez nous avait en stock un dernier ensemble de ces aiguilles qui me sont si agréables.

C’est quand même pratique que l’ensemble soit vendu avec un étui assez spacieux pour tout contenir… en effet, c’est un ensemble assez complet!


Huit paires d’aiguilles, de 3.5mm à 8mm et quatre câbles de 24’’, 32’’, 40’’ et 47’’. En plus, comme il s’agit de la version européenne (knitpro), les grandeurs d’aiguilles sont imprimées sur l’aiguille même, un petit plus très agréable pour être certain d’avoir les bonnes paires. Le compromis c’est que je n’ai pas la paire de 3.75mm qui est inclue dans l’ensemble nord-américain (knitpicks) et c’est la grosseur qui me sert normalement pour les bonnets de bébé…


Pas un énorme compromis puisque je passerai donc au 3.5mm avec quelques mailles supplémentaires, ce qui devrait me permettre d’avoir un bonnet final équivalent. Éventuellement je pense quand même investir dans une paire de circulaire de 16’’ à 3.75mm, mais en attendant Noël je compte bien mettre à profit mes superbes aiguilles! Le tout en utilisant la méthode "magic loop" puisque les câbles super flexibles s’y prêtent à merveille!

Parce que c’est vrai que côté apparence, elles sont vraiment plus jolie que les aiguilles en métal ordinaire que j’utilise normalement, et beaucoup moins minimalistes que les aiguilles régulières en bamboo que je ne peux pas utiliser sous peine d’en faire des cloques sur les doigts!


Mais outré le côté spacieux de l’étui, ce dernier n’a pas grand chose d’agréable. L’odeur du vinyl est extrêmement prononcée et ce n’est pas tellement plus qu’un gros coffre à crayons… à mon humble avis il est loin de mettre en valeur l’ensemble d’aiguilles!

Bref, j’ai bien hâte de monter les premières mailles de mon prochain projet… dont je ne connais pas encore l’identité! Hier soir j’ai bien terminé un huitième petit bonnet de bébé… je vais arriver à Décembre 2012 plus vite que les autres! Du moins côté bonnets de bébé haha!


J’ai aussi une bonne partie de la peluche Janvier 2012 de faite :


Oui, j’ai opté pour un lapin ce mois-ci… évidement ça m’a remis en premier plan mon amour sans bornes des coutures au niveau des oreilles… je me console en me disant que c’est pour une bonne cause! Il aura plus fière allure lorsqu'il sera complété, c'est certain! Une autre chose est sûre, c’est qu’à ce rythme je risque d’atteindre mon but d’une peluche par mois! Je pense qu’en changeant les oreilles un minimum, ça pourrait faire une jolie sourie aussi… à suivre!

Ce qui m'encourage un peu dans ce projet c'est de voir que les lapins de Monstre#1, mais surtout de Monstre#2 sont encore très appréciés par les enfants... et encore en bon état après quelques semaines d'amour sans répit ;). Monstre#2 le sert dans ses bras pour s’endormir et Monstre#1 le garde pas trop loin non plus, même si c’est un grand gaillard de six ans maintenant! Tout ça pour dire que d’autres enfants devraient également apprécier.

C’était le retour à l’école pour Monstre#1 ce matin, la maison est bien tranquille quand ce petit bonhomme est à l’école! Il faut dire que Monstre#2 est hypnotisée par les Mélodilous à la télévision…


Vous avez bien vu, Monstre#2 est bien en grosse robe à froufrous en train de manger son yaourt! Ma fille est une vrai fifille à robe et lorsqu’elle a dans la tête de mettre l’une de ses robes, il y a très peu de chance pour la dissuadée! Si c’est mignon comme tout, c’est peu compatible avec son soudain désir ardent d’être propre… je vous entends tous rire d’ici et je suis pas mal certaine que je rirais aussi si ce n’était pas moi qui était au prise avec cette situation ;).

En préparant le sac de Monstre#1 hier soir, nous avons trouvé un petit mot/cadeau qu’une de ses copines de classe lui avait laissé pour Noël. Monstre#1 ne l’avait pas vu avant et il tenait absolument à lui préparer un petit quelque chose en remerciement. Il est donc parti à l’école se matin avec son propre petit mot/cadeau pour la copine en question… trop mignon! Il faut croire que notre petit bonhomme ne s’en tire pas trop mal avec sa vie sociale ;)

Bon, avant que l'heure du dîner n'arrive il faudrait peut-être que je me bouge un peu... je vous laisse avec l'image du paquet que PapaMonstre va livrer ce matin à l'un de ses employés devenu papa lui-même il y a quelques jours...


On dira ce qu’on voudra, mais moi je trouve que mes petits ensembles, si bien présentés dans une boîte à souvenirs, font de très beaux cadeaux de naissance! Je pourrais être prête à prendre des commandes, pensez-y ;)

1/09/2012

L'égoïsme infantile...

À la fin de mon dernier contrat d’enseignement nous sommes partis avec la totalité de nos biens sur le dos à plus de cinq cent kilomètres de Montréal. Bon, nos fameux biens étaient dans un camion (trois si on compte les véhicules de nos parents) et non sur notre dos, mais l’idée est quand même là… nous sommes littéralement parti le lendemain de mon dernier jour de classe… si bien qu’à l’examen final je dormais dans notre ancien appartement sur un matelas gonflable avec Monstre#2 pendant que PapaMonstre, à cinq cent kilomètres de nous, travaillais à la fois sur la nouvelle maison et à son nouveau boulot. C’était en avril 2011.

Depuis ce temps, je suis à la maison avec les Monstres et même si des emplois en région il y en a plus qu’on ne le pense, je n’en ai toujours pas trouvé un pour moi. Il faut dire qu’avec 19 ans de scolarité, la job de caissière d’épicerie me tente plus ou moins (surtout moins). Il n’y a aucune honte à être caissière, concierge ou autre, mon manque d’enthousiasme ne vient pas de là du tout, il vient du fait que ce que j’ai mis des années à me construire une expertise en sciences biologiques et que c’est ce que je veux partager… On est loin du tricot hein?

Alors oui, je fais un peu la fine bouche avec les offres d’emplois qui pourraient nous offrir un peu plus de répit avec les factures, mais qui sont à des années lumières de ma formation et de mon expertise. Mais nous ne sommes pas à plaindre.

Dans plusieurs billets j’ai déjà abordé le surplus honteux de jouets qui habite les chambres de nos Monstres, la salle de jeux (oui, c’est grand chez nous), le salon, la salle de bricolage ainsi que tous les autres endroits qui devraient en fait être réserver aux adultes pour nous éviter de se casser les incisives sur le plancher à cause d’une petite voiture bien camouflée sous une couverture de poupée. Vous voyez le genre? S’il y avait une explosion dans un Toys’r us ça ne serait probablement pas aussi désastreux!

J’exagère à peine, mais disons que les Monstres n’ont pas de raisons de se plaindre en ce qui concerne la quantité de jouets qui est à leur disposition. Ils ont de beaux vêtements (et même pas tous en tricot), des souliers propres et à leur taille, ils mangent bien et à leur faim, ils ont la télé, des consoles de jeux (une mobile pour Monstre#1 ainsi qu’une Wii pour tout le monde, sans compter la tablette pour les films de Monstre#1)… Est-ce que le portrait est assez clair?

Ce matin, pendant que je regardais les offres d’emplois sur Internet je me suis pris un commentaire qui semble avoir été un présage de la journée de confrontations qui s’amorce avec Monstre#1…

Monstre#1 : Moi je veux que tu prennes n’importe quel emploi que tu vois en premier comme ça on va avoir plus d’argent pis ça va être moins long pour que j’aie plus de jouets.
(Belle)MamanMonstre : Euh c’est parce que c’est pas comme ça que ça marche la vie mon grand… même si je prenais n’importe quel boulot, ça ne serait surement pas pour acheter encore plus de bebelles!

Monstre#1 : Oui parce que c’est juste à ça que ça sert ton travail et moi je trouve que j’en ai pas assez des jouets pis vous êtes là juste pour me faire plaisir!

Oui… compte là-dessus Monstre#1! La confrontation s’est poursuivie au déjeuner, je ne vous raconte pas les larmes, les cris, les négociations parce que « Vous êtes obligés de me faire plaisir et de me donner ce que je demande » et apparemment ce n’était pas le yaourt (demandé par lui) ni les rôties à la confiture de fraises (achetée pour lui). L’affrontement des Titans entre PapaMonstre et Monstre#1 était vigoureux… surtout pour un lundi matin 7h30…

Biensur après menaces et boule de gomme Monstre#1 a plié et il a mangé son déjeuner… même si nous devrions être bien content et oublier tout ça, ça nous laisse un goût amer à PapaMonstre et moi de commencer la journée en négociations, punitions et menaces de tout genre. C’est loin d’être la bonne façon de commencer une journée disons-le.

Je suppose que c’est normal de vouloir s’affirmer à l’âge (6 ans) de Monstre#1, mais je suis surprise de la ferveur avec laquelle il nous réduit, PapaMonstre et moi, au rôle de pourvoyeur de bébelles. Surtout quand la maison déborde de jouets (et pas seulement de cossins cheap du Dollorama) et qu’on ne lui refuse presque rien.

Il faut croire que l’emphase que nous avons mise sur le fait qu’il soit privilégié comparativement à beaucoup d’enfant lui est passée deux milles pieds au-dessus de la tête. En même temps, le but de l’exercice ce n’est pas non plus de lui faire faire des cauchemards de petits enfants qui meurent de faim et de soif alors voire qu’ils en ont des jouets eux…

C’est certain que sachant que Monstre#1 tien ce discours, il n’aura plus son cossin à 1$ (ou 2) à chaque fois que nous allons au magasin… Grand bien lui fasse de penser que notre rôle dans la vie c’est de lui remplir la maison d’un paquet de jouets alors qu’il ne fait même pas attention à ceux qu’il possède déjà, mais c’est un jeu duquel nous avons choisi de nous retirer.

Si PapaMonstre et moi avons été secoués par l’épisode Monstre#1 de ce matin, on ne peut pas dire que ce dernier soit pour le moins du monde perturbé… de retour en mode normal, il profite de sa dernière journée de vacances avec sa sœur et ils semblent tous les deux tout à fait comblé par leurs vieux jouets…

Ahh les enfants… on les aime, mais des fois on les enverrait jouer tout nu dans la neige…
PS : C’est une farce, personne n’ira jouer nu dans la neige.

1/08/2012

Les vacances tirent à leur fin.

Et oui, mardi ce sera déjà le retour en classe pour Monstre#1 après le congé des Fêtes. Cela marquera donc le retour à la routine pour les ParentsMonstres également, ainsi que le retour à la garderie de Monstre#2.

En attendant nous profitons de nos derniers moments de vacances en famille avant, justement, de retomber dans le brouhaha du quotidien. Malheureusement ce n’est quand même pas de tout repos puisque Monstre#2 nous a annoncé hier son désir ardent d’utiliser la « grosse toilette ». Disons seulement que pour le moment son désir n’est pas tout à fait synchrone avec ses habilités, mais je ne vous raconte pas la crise lorsque nous avons voulu lui remettre une couche…

Aujourd’hui l’expérience semble moins désastreuse, mais nous n’avons pas encore décidé de sortir… décision qui impliquera forcément le port de la couche… à suivre!

Fluffy a élu domicile sous mon bureau d’appoint dans le salon. Il faut dire que lorsque je suis installée à l’ordinateur, l’accès à son coussin est complètement obstrué pour les Monstres, ce qui lui garantit une paix sans interruption.


Côté tricot, c’est tranquille. Si j’ai bien terminé un septième petit bonnet de bébé et que j’ai quelque chose qui est à bloquer en ce moment (vous devriez voir l’installation… c’est à pleurer de rire, mais ça marche) je n’ai plus de gros projet d’envergure dans l’immédiat.
À la poste en début de semaine, un foulard/cache-cou pour compléter l’ensemble de la cousine de PapaMonstre…


Ainsi que le fameux tricot fait en mode « urgence même si finalement il n’y en avait pas d’urgence » qui viendra compléter l’ensemble avec les éléments livrés par la tante de PapaMonstre.


Malheureusement pour celui-là je n’ai pas la photo de l’ensemble, j’avais déjà laissé certains élément à la tante de PapaMonstre lorsque j’ai terminé le chandail… la responsabilité de faire une photo de l’ensemble sera donc remise à l’autre cousine de PapaMonstre en même temps que le paquet lui arrivera par la poste! Ahh, gifts with strings attached ;).

Je crois que cet intermède de gros projet devrait être le moment idéal pour monter les mailles de la peluche de Janvier2012… Souvenez-vous, mon objectif pour 2012, une peluche et un bonnet par mois qui iront au Pôle Nord pour donner un coup de main au Père Noël ;)