11/30/2011

Maintenant que le tricot de Noël est terminé, je me retrouve dans un entre-deux avec un niveau de motivation proche du néant. Il me reste biensûr à terminer le tricot de GrandMamanMonstre, mais les autres projets sur lesquels je pourrais m'atteler ne m'intéresse que très peu. Pourtant j'ai du très beau fil à tricoter qui ne demande qu'à servir, mais je n'ai pas de coup de foudre pour un projet alors je n'arrive pas à me convaincre d'en entamer un.

Il y a toujours les bonhommes de neige à faire, mais comme j'en ai un peu ras-le-bol de ce projet je préfère les faire à temps perdu d'ici Noël. J'ai donc recommencé à tricoter des petits bonnets de bébé, tant qu'à ne pas avoir de projet d'envergure pour le moment, autant faire quelque chose d'utile...


Il y a bien Monstre#2 qui voudrait un dinosaure, mais je dois avouer que ça fait un moment que je n'ai pas fait de peluche nécessitant un assemblage aussi exhaustif... et je n'ai toujours pas un amour fou des coutures! En plus, le patron que j'aurais utilisé ne semble plus disponible... ce n'est évidemment pas dans les cartes pour Monstre#2 pour le moment!

Peut-être un autre chandail ou une veste pour Monstre#2... C’est à voir... je crois que si je m'oblige à entamer un projet alors que je suis dans cet état d'esprit, je n'accomplirai rien de bon.

J'ai terminé les mitaines de PapaMonstre cet après-midi et il les adore. Monstre#1 en veut des "pareils, mais à ma taille d'enfant" pour le printemps... Monstre#2, pour sa part, s'est amusée avec ces mitaines beaucoup trop grandes pour elle et je crois qu'elle est convaincue que je ne tricote que pour elle!


N'empêche que j'ai vraiment envie de lui faire une veste, quelque chose à porter par-dessus un chandail à manches courtes au lieu d’une autre veste très chaude comme celles que je lui ai faites à date… On verra bien, un patron finira surement par me taper dans l’œil!

Fluffy-TiLion s'adapte bien à la vie de chat de salon... même si les Monstres lui font encore une peur bleu. Un avantage pour M. Chaton c'est qu'il peut se faufiler sous le divan sans problème et ainsi être à l'abri des monstres trop entreprenant à son goût!

11/28/2011

Surprise, surprise... la famille s'agrandit!

Pas de panique, ne courrez pas nous acheter des couches... la famille s'agrandit, certe, mais c'est par l'ajout d'un petit chaton monstre! Fluffy de son petit nom, Fluffy- Tilion de son grand nom (le vote était serré).

C'est un peu sur un coup de tête que cette petite bête se join à nous. En fait, la petite bête nous a toute suite tappé dans l'oeil avec son pelage tout à fait adorable et son petit air taquin (tous les chatons ont l'air taquin, je sais), mais on ne pensait pas sérieusement à l'adopter puisque nous avons déjà un ChatMonstre (de 11 ans). Mais lorsque nous sommes revenus de faire nos commissions et que nous l'avons vu (avec son frère, un grand poilu lui aussi, mais roux) sur le balcon nous avons eu un doute. Puis lorsque nous avons réussi à l'approcher et que nous avons constaté l'état déplorable de son popotin en plus d'un boitillement...

Monstre#1 était très content que son chaton de dehors ait maintenant le privilège de vivre à l'intérieur avec nous.


La fin de semaine a été chargée, avec les anniversaires combinés de PapaMonstre et Monstre#1, la maison était pleine de monde! Les Monstres et leur CousinMonstre s’en sont donné à cœur joie, en plus d’avoir eu la chance d’aller rencontrer le Père Noël! Et oui, le grand monsieur à barbe blanche arrivait dans notre patelin samedi et nous en avons profité pour menacer occuper les enfants pendant l’après-midi.

Malheureusement, nous n’avons pas été chercher notre sapin de Noël comme nous l’avions prévu, mais ce n’est que partie remise! Ça me donnera un peu plus de temps pour terminer nos petits bonhommes de neige puisque ma fin de semaine, côté tricot, a été occupée à autre chose… Voici d’ailleurs ce qui est tombé de mes aiguilles pendant les derniers jours, sous les grands yeux impressionnés de CousinMonstre (et de MononcMonstreàlongpoil qui en a profité pour passer sa commande… Orange fluo hein le logo? ;)).


La tuque à logo des autobots de la cousine de PapaMonstre est donc prête. Vivement la photo sur la tête de la vrai récipiendaire! Pour le moment j’ai dû improviser au mieux de mes compétences ;)

Comme il me restait pas mal de laine mauve, une petite surprise accompagnera la tuque dans son périple vers la capitale… c’était d’ailleurs un projet égoïste de ma part puisque c’était la première fois que je m’attaquais à une paire de mitaine pas de doigts, plutôt des chauffe-poignets/mains (en anglais c’est plus simple, on parle de fingerless gloves).


Et la paire...


Le résultat est tellement bien que PapaMonstre m’a demandé de lui en faire une paire pour le travail… mais pas mauve!C’est toujours bien de sentir que son travail est apprécié! Mais après une fin de semaine bien occupée, il faut revenir sur terre et ramasser la maison, s'occuper du merveilleux petit chaton qui se demande vraiment c'est quoi toutes ces cochonneries là qui traînent partout...


Une bonne tasse de thé et je me remets au boulot... Monstre#1 arrive d'ailleurs de l'école pour le dîner! Synchrone la (Belle)MamanMonstre ;)!!

11/23/2011

Un petit cadeau pour les ParentsMonstres!

Depuis le déménagement, et même avant, PapaMonstre et moi avons adopté une philosophie de simplicité volontaire... par obligation plus que par idéal, mais je ne peux pas dire qu'on se sente vraiment brimés.

Outre le repas occasionnel de sushi de la Boîte à sushi (minimum une fois par mois) et l’occasionnelle escapade à la Fromagerie des Basques, notre petite gâterie c’est le thé de David’s Tea. Bon, je confesse que c’est surtout ma petite gâterie, mais PapaMonstre en apprécie quand même plusieurs… il ne rechigne donc pas trop à ce que je collectionne de façon presque compulsive ces délicieux thés!


D’ailleurs, notre dernière commande vient d’être livrée… je ne l’attendais pas du tout devant la fenêtre… depuis hier…


C’est donc avec une tasse d’un délicieux thé de Noël que je rédige ce billet, en essayant tant bien que mal de n’ébouillanter ni ma merveilleuse petite personne, mon ordinateur ou encore Monstre#2 qui a beaucoup de mal à accepter qu’elle a passé l’âge d’être portée en kangourou toute la journée…

C’est une tasse de douceur de Noël qui infuse en ce moment. Juste l’odeur est merveilleuse, j’ai vraiment hâte d'y goûter! Le seul défaut c’est que je ne peux pas vraiment goûter à tous mes nouveaux thés en même temps… ça serait peut-être bon, mais plus difficile de déguster les particularités de chacun.

Le défi c’est de laisser le thé infuser avec tous ses composants… parce qu’à voir les bonbons et les copeaux de chocolats qui se trouvent dans le mélange, moi j’ai juste le goût de les manger directement!

Rien de mieux qu’une bonne tasse de thé chaud lorsque le mercure descend… et rien de mieux pour les doigts endoloris par des séances de tricot trop intense! Au moins je peux prendre une pause de bonhommes de neige, tricoter avec des petites aiguilles c’est toujours plus difficile puisque j’ai tendance à tricoter encore plus serré pour éviter de perdre ces toutes petites mailles.
Pour me reposer je m’affaire à une tuque de transformer en format adulte. Bon, avant que PapaMonstre ne vende la mèche, c’est la même grandeur que la tuque de Monstre#1 puisque je l’ai essayée et que ça me faisait parfaitement aussi. Je ferai simplement la bordure plus large pour qu’elle couvre bien les oreilles de sa propriétaire!


Lentement, mais surement, nous arriverons tous à Noël en même temps... Reste à voir si GrandMamanMonstre recevra bien son châle pour Noël... il n'avance pas très vite :(

11/22/2011

Ce sera n'importe quoi sauf reposant...

Au menu de la fin de semaine, anniversaires PapaMonstre $ Monstre#1, visite au Père Noël... pour une deuxième fois puisque samedi dernier nous avons eu le plaisir de le voir à la quincaillerie où il a remis un petit mouton à chacun de nos petits monstres! Cela implique donc une maison bien remplie, des décorations, des cadeaux, un gâteau (deux?)... bref pas mal de travail d'ici la fin de semaine, et beaucoup d'excitation pendant celle-ci!

Au moins je peux me consoler avec le fait que les bonhommes de neige à offrir pour Noël sont terminés! Il ne me reste plus qu’à en faire une bonne demi-douzaine pour notre propre sapin. Je sais, PapaMonstre en veux au moins une quinzaine, mais je ne suis pas une machine!! Et Monstre#1 n’est pas encore rendu à cette étape dans ses capacités de tricots!


Encore quelques tours d’aiguilles et mes petits tricots de Noël seront terminés… je pourrai donc entamer d’autres projets!


J’ai bien voulu commencer une tuque des autobots hier soir, mais après avoir fini la bordure j’ai découvert que j’avais entortillé mon premier rond. Malheureusement c’est une erreur irrécupérable et j’ai été obligée de défaire le tout. Puisque la fatigue semblait trop importante pour me permettre de joindre un tricot en rond comme il faut, j’ai remis à plus tard le début de ce projet. Par plus tard je veux bien entendu dire que j’ai attendu que Monstre#2 dorme pour remonter les mailles sur des aiguilles doubles pointes plutôt que sur circulaire, et ça avance tranquillement. Ça change le mal de place au moins, en effet c’est pas mal différent des bonhommes de neige!


N’empêche que j’ai une idée qui me trotte dans la tête et que j’ai bien hâte de monter ces mailles là! Mais je n’en dis pas plus d’ici là… j’ai trop tendance à m’en mettre trop sur les épaules et ça fait en sorte que je perds intérêt rapidement en mes projets. Vaut mieux me concentrer sur ce que j’ai à finir avant de me mettre à préparer les prochains projets (MAIS J’EN AI PLEIN!!!!).

11/20/2011

Monstre#1...

Monstre#1 est un petit (grand) garçon de cinq ans très énergique qui partage les passions et intérêts habituels des enfants de son âge... lego, transformers, dinosaures, etc. Mais Monstre#1 m'a demandé cette semaine de lui montrer comment « faire du tricot ». C’était trop adorable pour ne pas acquiescer à sa demande, même si je croyais qu’il abandonnerait après deux ou trois mailles… le tricot étant un travail de longue haleine et Monstre#1 ayant d’ordinaire le « souffle » court ;).

Pourtant ses petits yeux se sont allumés de joie quand je lui ai offert ses propres aiguilles encore emballées (acheter un (deux) ensemble(s) de foulard froufrou au Dollorama pour avoir 140 (280) mètres de fil à tricoter ça a du bon puisque les aiguilles « cheapettes » en plastique qui sont inclues font VRAIMENT le bonheur des enfants haha!).

Nous avons donc débuté le projet « Lapin », puisque le carré de tricot que Monstre#1 aura réalisé se transformera en lapin. Je lui ai monté ses mailles, sérieusement il faut commencer par lui faire maîtriser le tricot comme tel avant de m’entêter à lui montrer comment monter et fermer ses mailles, 26 mailles au total, ça fera une peluche d’une taille intéressante et ça lui permettra de vraiment pratiquer. Le seul problème c’est qu’il tricote avec des aiguilles assez grosses donc le tissus ne sera pas complètement « étanche » et on pourra voir la bourrure, mais je ne crois pas que ça sera moins beau pour autant… de toute façon, son tricot est encore inégal.


À ma grande surprise, Monstre#1 a vraiment aimé l’expérience! Malgré le fait qu’il trouve que c’est beaucoup plus long que ce qu’il croyait, il persévère et il est presque rendu à la moitié de son projet. Pendant les dernières minutes, il tricotait même en regardant la télévision et sans porter attention à son ouvrage… sans faire d’erreurs!


Ce qui m’a le plus étonnée, c’est de le voir spontanément se mettre à compter ses mailles pour vérifier qu’il ne lui en manquait pas. Sérieusement, c’est un réflexe de tricoteur aguerri et pour un enfant de cinq ans c’est assez impressionnant! Il faut dire que je compte mes mailles de façon presque obsessionnelle lorsque je commence un projet… je serai peut-être plus sensible au fait que je suis observée de près la prochaine fois!

Le plus frappant c’est que lorsqu’il est à l’ouvrage, Monstre#1 ne gigote plus, pas de sautillement de foufounes, pas de tapage du pied ou de petits doigts qui se font aller. Il est concentré sur son travail, tout son corps est investi dans la tâche. La seule chose qui bouge, c’est sa langue! C’est un détail que nous avons retenu de nos visites en ergothérapie, sortir la langue (ou simplement la tirer dans la joue) c’est un mécanisme qui vise à stabiliser le corps pour aller chercher un peu plus d’équilibre… Donc lorsque Monstre#1 se concentre, il a une forte tendance à sortir la langue… comme son PapaMonstre… et son GrandPapaMonstredeSorel… et ses ArrièresGrandPapaMonstres… un trait de famille quoi ;).


Si son pire défaut à l’âge adulte c’est de tirer la langue quand il se concentre, je crois que nous pourrons nous féliciter d’avoir fait un travail pas si mal en tant que parents! D'ici là, Monstre#1 a une liste de projet impressionnante… un foulard pour Noël (2012) pour PapaMonstre, un pour sa mère (2012 aussi) et moi je vais me mériter un énorme toutou hippopotame rose. Je ne sais pas d’où l’inspiration lui ai venue, mais il trouve déjà ça long de faire un mini lapin, je ne retiendrai pas mon souffle pour mon hippo ;).

11/16/2011

Il fait gris...

C'est vraiment un paysage de novembre qui nous salut le matin lorsqu'on regarde à notre fenêtre. Il fait gris... on attend presque la neige avec impatience, histoire que ce soit au moins blanc!
Le chandail de monstre#2 est terminé, j'ai à peine pu rentrer mes fils que déjà elle voulait l'enfiler! Je persiste à dire que c'est vraiment le plus beau compliment qu'elle pourrait faire à sa maman!

D'ailleurs elle l'a gardé jusqu'au bain... et si ça avait été libre à elle, elle aurait pris son bain avec! C’était vraiment touchant de la voir courir partout en criant « WOW, EST BEAU LA ROBBBBB!!!! » ;). Ok, il est un peu plus long qu'un chandail conventionnel, mais il fera plus longtemps, c'est tout!


Un petit projet rapide et facile, mais très satisfaisant puisque le résultat est vraiment spécial sans vraiment requérir d'efforts particuliers... c'est le fil à tricoter qui fait tout le travail! Il me reste encore un peu de ce fil, mais malheureusement trop peu pour un projet d'envergure alors la balle restante a rejoint la réserve de restant pour d'éventuels bonnets de bébé! Oh que ce sera adorable!!!

Le nombre de recrues pour l'armée de bonhomme de neige augmente tranquillement, l'interruption "chandail de Monstre#2" se fait quand même sentir. Plus qu’une douzaine et je pourrai commencer notre armée personnelle… j’aurais vraiment aimé avoir cette idée un mois plus tôt! Surtout que ce n’est pas tout ce qu’il me reste à faire… Bon, peut-être que nous ferons simplement de plus grosses boîtes de biscuits?

Il me reste toujours à trouver une idée de cadeau pour PapaMonstre… il ne semble pas du tout enthousiaste à l’idée de recevoir une tuque à l’image de R2D2. C’est peut-être mieux comme ça parce que de toute façon je ne crois pas que j’aurais le temps de le faire haha!
J’ai eu une belle « surprise » dans la boîte au lettre aujourd’hui… en fait, c’est lorsque PapaMonstre est rentré du boulot que j’ai eu la belle surprise puisque je n’avais pas pris le temps d’aller jusqu’à la boîte aux lettres pendant la journée… ben quoi, ici il faut aller jusqu’à la rue, pas juste ouvrir la porte et tendre le bras!!


C’est donc ces couleurs qui trouveront leur chemin jusque sur mes aiguilles sous peu! Je suis pas mal contente de faire une heureuse, et plutôt fière de sentir qu’on apprécie mes talents au tricot! Ça prend quand même quelqu’un d’assez investi pour prendre le temps d’envoyer de la laine par la poste, il y a donc très peu de risque que l’objet final finisse sa vie dans le fond d’un placard sans jamais être porté en publique ;)

Au moins ce projet ne doit pas impérativement être terminé avant Noël, je devrais avoir un délais de quelques jours supplémentaires et m'en sortir pour le nouvel an! Mais je ne suis pas vraiment inquiète, j'aime bien les tricots qui impliquent le logo des autobots...

11/11/2011

Les amours saisonniers...

Il n'était pas encore tombé de mes aiguilles que Monstre#2 le réclamait avec insistance. Il faut dire que depuis que les rayons de marchandise de Noël sont en vedette dans les magasins, elle tombe immanquablement amoureuse d'un bonhomme de neige à tous les 2 pas. Ce n’est pas le Père Noël ni même les rennes de Noël qui l’attirent, ce sont les bonhommes de neige.

Puis PapaMonstre de lancer « Mais pourquoi tu ne lui en fais pas pour le sapin? Ça ne serait pas bien plus difficile que tes oiseaux… ». PapaMonstre sait très bien servir ses propres ambitions égoïstes, lui qui passe subtilement le message depuis plusieurs semaine à savoir que ce serait donc beau d’avoir des oiseaux rouges dans le sapin… et pourquoi pas des bonhomme de neige?

La pression était donc très forte… je blague, il n’y avait pas de pression, juste un beau petit « défi » personnel. Je dis bien « défi » parce qu’au fond, il n’y avait pas de quoi s’énerver devant la tâche à accomplir. C’est le même patron (par moi-même!) que les oiseaux, mais avec une attache stratégique qui définit le corps et la tête du bonhomme de neige. Non, je ne me suis pas lancée dans un bonhomme à trois boules… quand même!


C'est Monstre#2 elle-même qui a choisi de quel couleur serait le foulard de ce qu’elle a défini immédiatement comme étant « PapaBonhommeNeige ». S’en est rapidement suivi le traditionnel « Est où MamanNeige, Est où BébéNeige? » et le sort en était jeté, je servirais d’usine de production massive de BonhommeNeige!


Même si j’ai rapidement ajouté MamanNeige à la petite famille, je n’ai pas encore fait BébéNeige (ni tous les autres membres de sa famille élargie) parce que j’ai entamé un nouveau projet. Avant que GrandMamanMonstre ne s’emballe, non je n’ai pas recommencé son tricot de Noël… mais j’ai récupéré la laine en détricotant la version 1.0… c’est une première étape!

Non, mon dernier projet est tout simple, mais le but est de terminé un restant de fil auto rayant qui se prête plutôt mal au tricot de petits oiseaux… quoiqu’en version bonnet de bébé ça aurait pu être tout à fait charmant, il m’en restait pas mal trop pour la dédier au seul tricot de bonnets de bébé puisque ça aurait facilement pu représenter une bonne vingtaine de bonnets!
J’ai préféré faire une nouvelle version d’un chandail tout simple qui met vraiment ce genre de fil en valeur. J’en avais déjà fait une, mais je n’ai pas de photo à montrer car je l’ai posté sans penser à en faire une! Voici quand même ce que j’ai fait depuis hier soir…


Je crois que ce sera peut-être une version robe, tout dépendra de ce que je peux obtenir en utilisant au maximum les trois balles de fil à tricoter qu'il me reste de cette couleur... et tout ça en espérant que Monstre#2 arrête de se jeter dessus en hurlant « CHAPEAU!!!!! » tout en me faisant perdre des mailles. Peut-être que je devrais essayer de garder de quoi lui faire une tuque… ou espérer qu’une fois que les manches seront sur des portes-mailles, Monstre#2 comprenne que c’est un chandail et pas un chapeau!

11/10/2011

C'est quoi ça la "solidarité féminine"?

C'est en lisant ce billet que j'en suis venue à cette conclusion. Juste en lisant les commentaires en réponse à ce billet portant sur la rivalité entre les mamans à la maison et celles qui travaillent, on réalise à quel point nous les filles (parce qu'honnêtement, si nous étions un peu plus "femme" on ne se déchireraient pas comme ça pour des niaiseries...)on aime ça se chicaner entre nous.

Un sujet chaud, il n'y a pas de doutes! Ce qui est triste c'est surtout que ce sont encore nous, les femmes, qui s'entre déchirons sans aucuns scrupules. Ce n'est pas étonnant que les jeunes filles se traitent de tous les noms dès le primaire. C’est à croire que toute la notion de solidarité féminine n’est qu’un mythe…

Les mamans qui travaillent se sentent souvent agressées par celles qui ne travaillent pas, et celles qui sont à la maison se sentent souvent rabaissées par celles qui travaillent. C’est un débat stérile, mais nous n’y pouvons rien, on s’y enfonce invariablement. Pourquoi? Parce que nous avons besoin de nous sentir valorisée dans notre choix, peu importe ce choix.

Je n’ai pas de roches à lancer, mais quand je lis un commentaire comme quoi être maman à la maison ce n’est pas un travail, ça laisse au minimum 40 heures de plus à l’épanouissement personnel… ouf il est fort le jugement. À ce compte-là, est-ce que les éducatrices en garderies font réellement un métier? Parce qu’elles passent leurs journées à changer des couches et à jouer avec des enfants elles aussi… et elles doivent faire le ménage de leurs locaux… Les femmes de ménage, elles font un métier elles? Parce qu’elles passent leurs journées à nettoyer… les cuisinières elles… bref vous voyez ou je veux en venir?

En clair, oui les mamans à la maison ont un beau 40 heures minimum de plus dans leur maison avec leurs enfants. Mais dans la plupart des cas on est vraiment loin de cette idée complètement farfelue selon laquelle ces mamans ont tout le temps du monde pour se frotter le nombril… surtout lorsqu’elles ont des enfants en bas âge. Après tout, comme l’éducatrice de garderie doit s’occuper des enfants de son groupe, la maman doit s’occuper de sa marmaille… et c’est souvent pas mal incompatible avec les belles grandes activités d’épanouissement personnel. Oui ce sont ses propres enfants, mais ce n’est pas moins demandant pour autant!

Non, être maman ce n’est pas un métier, mais c’est une occupation qui génère son lot de responsabilités au même titre que n’importe quel autre emploi. Autant je n’ai pas l’impression que mes amies mamans qui travaillent se reposent à longueur de journée pendant que leurs enfants sont à la garderie, autant ces mêmes amies n’ont pas l’impression que je passe mes journées à regarder la télévision en me grattant les fesses. Oui, présentement je suis maman à la maison. Oui, on a moins d’argent que si je travaillais, surtout que c’est moi qui ait le métier le plus payant des deux. Mais je n’en ai pas trouvé d’emploi alors que mon conjoint en a un alors je suis à la maison avec ma fille. Ça veut dire que je joue aux poupées, que je lis des livres de Dora (ahhhhhhhhhhhh au secour) et que je fais mon gros possible dans la maison… et mon chum aussi.

Je ne suis pas moins fatiguée que l’éducatrice de la garderie qui termine sa journée, lorsque mon chum arrive du boulot j’ai besoin d’aide, j’ai besoin d’un break… Oui, les jeunes enfants font la sieste (quand on a des enfants parfaits ça aide, le reste du temps les siestes de 15 minutes ce n’est pas vraiment reposant pour un parent bon). Elle fait un métier cette éducatrice alors on ne lui reproche pas d’avoir besoin d’un peu de temps pour décompresser le soir quand elle rentre et qu’elle a ses propres enfants qui ont besoin d’elle… pourquoi est-ce que moi je devrais vivre avec le jugement que j’ai passé ma journée chez nous avec ma fille donc je dois être ben moins épuisée qu’une autre qui a travaillée à l’extérieur?

Honnêtement, que les mamans travaillent ou non, qu’est-ce que ça change? Elles font ce qu’elles veulent de leur vie, les autres aussi… pour autant que ça soit réellement un CHOIX et pas une imposition (par le conjoint ou par elles-mêmes) et qu’elles soient heureuses… que les enfants soient biens etc. Ça ne m’enlève absolument rien à moi! Et qu’est-ce que ça enlève aux autres que je sois à la maison avec mes enfants… ce n’est pas plus dégradant que le travail d’éducatrice de garderie et le paiement se fait en échange du salaire du conjoint qui travaille la tête tranquille en sachant que les enfants sont en sécurité…

Les filles, si nous passions moins de temps à nous chamailler on aurait peut-être une chance que NOS filles comprennent qu’elles n’ont pas besoin de se détester entre-elles parce qu’elles sont différentes… C'est bien beau de ne pas être trop centrée sur son nombril, mais pourquoi aller mettre son nez là où il ne devrait pas être... c'est-à-dire dans les choix privés des autres qui sont sans aucuns impacts sur votre vie à vous?

11/07/2011

Une chose à la fois... c'est drôle, ça ne se passe JAMAIS comme ça!

C'est toujours comme ça non? On passe des semaines à vivoter sans qu'il n'y ait aucunes "urgences" (c'est-à-dire des trucs à accomplir dans un temps record) et finalement on arrive à un point où on réalise qu'on aurait dû avancer une multitude de projet au lieu de "prendre ça relax"!

C'est donc dire que l'urgence des achats de Noël commence à peser, non seulement sur le compte bancaire, mais surtout en termes de temps disponibles (sans les enfants svp!) pour choisir, acheter, emballer et cacher LE super cossin indispensable qui doit se retrouver sous le sapin dans quelques semaines.

Il y a aussi les cadeaux pour la famille, le cadeau pour PapaMonstre (non tu l'auras pas le ramasse poussière par excellence qui va traîner n'importe où comme tous les autres!!!!!!) que je dois trouver (et acheter sans que PapaMonstre ne s'en aperçoive parce qu'il aime ça les surprises lui... Est-ce que c'est ça l'esprit de Noël? Parce que franchement ça réchauffe n'importe quoi sauf le cœur... Puis quand Monstre#1 affiche si clairement le fait qu’il est complètement gâté pourri et qu’il a un surplus indécent de jouets, ça ne donne franchement pas du tout envie de lui en acheter d’autres qui vont rejoindre le reste en tas éparpillés sur le plancher de sa chambre. Toujours extrêmement plaisant de se prendre une brique lego ou un morceau (oui oui, morceau) de transformer sous le pied quand tu essayes d’aller lui sortir des vêtements pour l’école le matin.

C’est gênant de voir la montagne de jouets que les monstres ont accumulés depuis les dernières années… et on s’entend, Monstre#2 n’en accumule que depuis deux ans alors que son frère en accumule depuis six. L’an dernier, à Noël, les deux enfants se sont complètement désintéressés des cadeaux après en avoir ouvert quelques-uns. Nous avons dû terminer de déballer leurs cadeaux à leur place parce que ça ne leur faisait plus du tout envie d’en ouvrir d’autre… message reçu!
Cette année, chacun aura deux cadeaux sous le sapin de la part de (belle)MamanMonstre et PapaMonstre, le Père Noël leur en apportera ensuite un qu’ils trouveront sous le sapin le matin de Noël. D’accord, ils recevront surement des cadeaux de la part de leurs GrandsParentsMonstres, mais eux aussi seront raisonnables en termes de quantité. De toute façon il faut bien qu’on se garde des idées pour les années à venir non?

Côté tricot, je me suis quelque peu emportée et j’ai une dizaine de petits oiseaux qui traînent en attendant jeudi… C’est sans compter ceux qui ont été réquisitionnés par les monstres (c’est-à-dire deux chacun) et celui que j’ai ajouté à un petit ensemble qui servira de cadeau de naissance. Peut-être que je devrais en faire une guirlande à accrochée dehors pour les chatons qui se sont ajoutés à notre meute régulière? Bien qu'il n'y en ait que trois sur la photo suivante, un quatrième nous a également rendu visite... c'est vraiment trop charmant des chatons!


Farces à part, quand j’aurai terminé mon petit projet, dont je parlerai plus amplement dans les jours qui viennent, j’ai l’intention de me préparer une petite armée d’oiseaux aux couleurs de Noël qui iront nicher dans notre sapin!
Il faut avoué que c’est beaucoup plus intéressant comme tricot que les éternels « sous-plats »de Noël (qui seraient moins éternels à tricoter si je n’avais pas décider de les offrir en quatuor) ou encore que le cadeau de GrandMamanMonstre qui doit être détricoter et recommencer parce que Monstre#2 en a fait une masse informe irrécupérable… :(

Contrairement à ce que peut bien croire GrandMamanMonstre, ce n’est pas un mensonge, je dois réellement recommencer… et ça ne me tente paaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaas! Il va falloir que je le tricote cachée dans le fond d’un garde-robe pour éviter que « l’incident » ne se reproduise!


Ensuite il faudrait bien que je me mette au tricot de la peluche de la peluche de AngryBirds pour Monstre#1, il aime tellement jouer à ce jeu avec mon Ipod je crois qu’il serait ravi d’en avoir un « vrai ». Ma seule hésitation c’est que je n’ai pas vraiment envie de me le prendre par la tête à tout moment…

11/03/2011

Du nouveau dans la ménagerie...

Puisque le cadeau de GrandMamanMonstre est tombé de mes aiguilles (littéralement... et non, pas de photos :P) j'avais besoin d'un petit projet rapido-presto avant de retomber dans les sous-plats de Noël. Quelque chose de rapide et qui requiert une quantité vraiment minimale de fil. J'aurais pu entamer le dixième bonnet de bébé, mais j'avais envie de quelque chose de plus rapide encore (et j'avais un restant de fil en tête qui n'aurait pas du tout suffi pour un bonnet).

Comme cela fait déjà un moment que j’ai envie de faire un jouet qui est en fait un dériver d’une simple boulle, c’était l’occasion rêvée!

En fait, c’est très semblable à un modèle que j’ai utilisé par le passé, mais je l’ai beaucoup modifié pour éliminer le besoin de faire des coutures. Les appendices sont simplement des pinces qui sont taquées à même le corps, qui lui est en fait une simple balle. Le visage est ensuite brodé, quoique j’aurais pu coudre des boutons ou du feutre pour faire différent…

Voici donc le petit oiseau qui est né de mon restant de fil vert…


Bien qu’il soit déjà réservé à des fins que je ne peux encore dévoiler ici, Monstre#2 a rapidement lancé l’opération « Convaincre MamanMonstre de me faire un oiseau ». Est donc né un deuxième petit oiseau, rose cette fois-ci…


D’ailleurs, Monstre#2 ne le quitte plus depuis que je lui ai remis… c’est à peine si j’ai eu le temps de lui broder son bec et ses yeux avant qu’elle ne me l’arrache des mains! Ça doit être assez réussi puisque Monstre#1, de ses bientôt six ans, a toute suite demandé s’il pourrait en avoir un lui aussi (mais en bleu parce que le sien ça va être un garçon oiseau)! Il faut croire que j’ai encore un peu de talent pour leur faire des trucs à leurs goûts ;).

Reste que le petit oiseau rose est tellement mignon que je viens d'en terminer un autre qui ira rejoindre un ensemble dans les mêmes couleurs... Ça ferait un joli mobile aussi, mais mes monstres sont un peu vieux pour ça ;).

11/01/2011

C'est la faute de l'école!

C'est vrai, c'était dans les instructions de son devoir de ce soir... de prendre du temps cette semaine pour cuisiner un dessert avec Monstre#1!

Est-ce que je me cherchais une défaite pour faire des petits gâteaux? Moi? Jamais!

Nous avons donc fait des petits gâteaux aux pommes et caramel!


Le caramel bouillonnant au centre des petits gâteaux a occasionné quelques dégâts, mais le résultat est succulent! Il faut dire qu’en utilisant la compote de pommes maison ainsi que le beurre de pomme à l’érable, c’était pas mal une expérience sans risques!


Je sais qu'ils auront disparus trop rapidement pour que j’ai eu le temps d’y ajouter un crémage… il faut dire que je ne saurais pas trop avec quoi les crémer… ils sont déjà tellement sucrés!


C'était quand même une petite recette facile...

2 tasses de farine
3/4 tasses de cassonade
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude (ou de poudre à pâte)
Une demie cuillère à thé de cannelle
½ tasse de beurre ramolli (moi j’ai pris du beurre de pomme à l’érable que j’ai fait il y a quelques semaines, miam miam!)
2 œufs battus
½ tasse de compote de pomme (maison encore!)

Mélanger jusqu’à ce que ce soit lisse
Remplir les moules à petits gâteaux à moitié
Mettre une cuillère à thé de caramel
Ajouté du mélange à gâteau par-dessus le caramel
325 F , 30 minutes ou jusqu’à ce que les gâteaux soient dorés et laissent le cure-dent ressort propre lorsque piqués.

Délicieux!

C'est (c'était) l'Halloween, on veut des bonbons!!

La récolte de bonbons s'est bien déroulée hier soir, malgré un début un peu Rock'n roll. Monstre#2 nous a fait une crise monumentale au moment de monter en voiture (ben quoi, il faut bien se rendre au village, parce que 4 km dans le rang dans le noir c'est ordinaire) et nous avons bien failli abandonner et envoyer Monstre#1 avec PapaMonstre tout seul.

Mais nous avons réussi à la convaincre du bien-fondé de l'activité. Après avoir laissé la voiture, nous avons chargé le carrosse monstre (la poussette) avec les essentiels (sacs, manteaux, caméra...) et nous nous sommes mis en route. Monstre#2 a galopé gaiement à dos de PapaMonstre, qui a fait beaucoup de géni-flexion afin qu'elle soit à la hauteur des gentils distributeurs de bonbons, mais elle a également voulu marcher une bonne partie du trajet... au grand dam de Monstre#1 dont les jambes sont beaucoup plus longues, et qui est donc beaucoup plus rapide que sa sœur.

Nous avons également observé que la plupart des gens, ici, passent l’Halloween en voiture même dans le village. C’est certain que nous aurions couvert beaucoup plus de terrain si nous étions restés en voiture, mais juste l’idée de charger/décharger Monstre#2 de son siège d’auto à tous les dix mètres rend cette idée beaucoup moins séduisante.

Chaque année nous remarquons qu’il y a moins de maisons décorées, et donc que la récolte de bonbons est beaucoup moins lucrative que lorsque nous étions enfants. J’ai des souvenirs d’avoir passé l’Halloween et d’être rentrée à la maison avec plusieurs sacs d’épicerie (en plastique svp) plein à ras bord de bonbons qui occupaient toute la table de la cuisine pendant l’opération triage. Après deux heures de récolte les enfants avaient bien chacun un sac presque plein, mais un sac plutôt petit.

La bonne nouvelle c’est que nous avons cessé la récolte à la demande de Monstre#1 qui nous a lancé un « On s’en va tu à la maison là, j’en ai mauditement plein des bonbons là… j’en veux pu! ». C’est donc dire que nous n’avons pas eu droit è la crise de nerfs parce qu’il veut continuer et que nous, on est crevés! Monstre#2 était dans la poussette depuis au moins 3-4 maisons (aucuns intérêts d’en débarquer pour aller chercher plus de bonbons… sacrifié pour la bonne cause : mini pot de pringles) et nous étions justement en direction vers la voiture (ben quoi, c’est nous les parents quand même!).

Les problèmes se sont manifestés une fois de retour à la maison, quand les monstres ont compris qu’ils n’auraient pas le droit de manger la totalité de leur récolte à l’instant même. Nous leur avons expliqué qu’il fallait les trier avant pour s’assurer que tout était en ordre. Puis il faut bien sûr confisquer les bonbons qu’ils ne peuvent pas manger (mais que nous, les parents, on peut manger sans scrupules!!).


Malheureusement pour nous, il n’y en avait pas tant que ça des bonbons pas bons pour les monstres!

Dans un autre ordre d’idée, les tricots de Noël avancent bien. Il me reste toujours 8 sous-plats à faire (sérieusement, c’est des linges à vaisselle… c’est juste que personne ne veut les abimer en frottant une poêlonne graisseuse…), mais le cadeau de GrandMamanMonstre avance bien aussi… reste à voir si ce sera aussi beau une fois étiré, parce qu’en motton sur l’aiguille circulaire ça ne ressemble pas à grand-chose!


Je n’ai pas encore trouvé l’inspiration pour faire un nouveau jouet pour Monstre#2 avec la laine de son chandail, mais ça viendra… peut-être pas avant Noël, mais ce n’est pas comme si elle manquera de présent sous l’arbre ;).

Monstre#1 adore son chandail de Bumblebee, il m’a fallu usé de tout mon pouvoir de persuasion pour le convaincre qu’il faudrait le laver et qu’il ne pourrait donc pas le porter en classe à tous les jours. Il était très déçu, mais un chandail chaud comme ça il faut absolument le laver entre deux journées sinon ça va sentir le petit canard amputé!

D’ailleurs, il l’a porté (en plus de 2 autres épaisseurs) sous son costume pour la récolte de bonbons et je peux vous dire qu’il n’a pas eu froid le moins du monde pendant notre escapade! Le capuchon sous le casque de Thor, le cache cou, les gants, les 28 épaisseurs qui ont rendus digne du livre des records Guinness l’enfilage du costume… Disons seulement que son manteau est resté bien au chaud dans le panier de la poussette pendant toute la récolte!

N’empêche que c’est un très beau compliment pour moi qu’il l’aime autant! Apparemment, les intervenants à l’école sont au courant que c’est sa BelleMamanMonstre qui lui tricote d’aussi belles choses (ha! Velours ici!), et à chaque fois qu’il a quelque chose en tricot il se fait demander si c’est encore moi qui lui ai fait. Avis à tous, ses gants magiques viennent du Dollorama, je ne suis pas mongole à ce point-là!!! (et ça prendrait vraiment des toutes petites aiguilles pour tricoter aussi serré avec une fibre aussi mince!!! MALADE!).

Enfin, c’était vraiment amusant de parcourir les rues de notre nouveau milieu hier soir avec les monstres qui étaient ravis de faire cette activité inusitée. C’était la première récolte de bonbons pour Monstre#2 et c’était notre première fois avec Monstre#1 puisqu’il était normalement avec sa mère les années passée! Malgré tout, nous n’étions pas fâchés du tout de retrouver notre maison après l’excursion… ni notre lit!