8/31/2011

Et le tricot? Ça avance?

Un petit update tricot pour les curieux. Le chandail de monstre #1 avance relativement rapidement. Le corps est terminé et une des manches est bien entamée. Je crois que d'ici une semaine je pourrai lui faire enfiler, même si j'ai des cauchemars qu'il sera trop petit et que tout ce travail aura été en vain!


Et le détail de la bordure:

J'ai aussi travaillé sur mes projets altruistes et deux petits bonnets reposent fièrement en attendant d'être offert à l'hôpital.


Le prochain petit bonnet qui tombera de mes aiguilles sera bleu je crois, mais je m'amuse à prendre un peu n'importe quelle couleur, histoire de varié et de me débarrasser de mes surplus de laine. Quand le tableau sera entièrement couvert, ce sera signe que le temps est venu d'aller les offrir!

Lorsque le chandail de monstre#1 sera terminé, c'est un tutu que je vais essayer de réaliser à l'aide de ce patron trouvé sur Ravelry. Dire que j'ai trouvé la magnifique laine ruban au dollorama, ce serait presque gênant si ce n'était pas une aubaine très intéressante d'avoir 240 mètres de laine ruban pour 4$ (quand le 40 mètre se vend normalement 2$ en magasin).

J’appréhende un peu de tricoter avec une telle fibre, je crois que ce sera un défi en lui-même que de manier ce fil de fantaisie! Il demeure que c'est un passe-temps d'autant plus valorisant lorsque l'on complimente mes réalisations... et vous comprendrez que cela signifie que je ne suis peut-être pas aussi pressée de vous montrer les projets que je réussi moins bien haha!

8/30/2011

Parce que c'est aussi ça la vie...

Dans son billet émouvant d'hier, PapaMonstre vous as présenté les superbes petits chatons qui ont élus domicile sur notre perron. Deux charmantes petites boules de poile en pleine santé, grouillants d'énergie et explorant avec ardeur les alentours, découvrant ainsi la vie.

Mais la vie ce n'est malheureusement pas toujours rose et hier soir la tragédie, ou plutôt une voiture, a frappé et nous avons perdu l'un des petits chatons. C'est donc un début de journée assez morose que nous avons eu aujourd'hui, mais il faut réaliser qu'il est impossible d'empêcher le destin de faire son œuvre. Il est aussi impossible d'accueillir toutes ces petites boules de poils à l'intérieur de notre demeure. Nous pouvons seulement leur offrir un peu de chaleur et de réconfort sous forme d'un abri et de nourriture.

Bref, tout ça pour dire que si la nature est parfois pleine de beauté et de sagesse, parfois elle est aussi un peu cruelle et froide... comme la réalité.

Sur une note un peu plus joyeuse, monstre#2 vient de découvrir la peinture à l'eau et elle s'amuse tranquillement depuis déjà plusieurs minutes, ce qui en soit est un accomplissement extraordinaire. Bien entendu, le dégât qu'elle réalise est proportionnel au plaisir qu'elle retire de l'activité alors il faut comprendre que Maman Monstre (c'est-à-dire moi) va passer une bonne partie de la soirée à nettoyer le matériel et la table de bricolage! La bonne nouvelle c'est que puisque nous nous sommes installés une belle salle de bricolage au sous-sol, le dégât est contenue... pour le moment.

Vous comprendrez qu'au moment même où j'écris ces phrases, monstre#2 s'est découvert une passion pour la danse interprétative en utilisant comme accessoires ses pinceaux et les murs étant devenus ses toiles géantes.

J'exagère à peine.

8/29/2011

Quand la nature nous enseigne

Je suis dans un drôle d'état d'esprit depuis quelques jours. Monstre#1 rentre à la maternelle cette semaine. Ça me fait tout drôle. Déjà l'école pour mon petit bonhomme. Déjà le moment de le lancer dans le monde scolaire. Déjà le moment d'entrée sur l'autoroute qui le mènera ultimement à sa vie d'adulte. Ok je sais qu'il y aura bien des étapes et des moments charnières d'ici là mais c'est une grosse étape qu'il franchira déjà dans quelques jours. Ca me fait penser à une situation que nous avons vécu aujourd'hui...

Autour de notre havre de paix déambulent un certain nombre de chats. J'en compte facilement plus d'une dizaine. Des chats sans domicile fixe, qui vivent de la chasse aux oiseaux et aux petits rongeurs dans les fermes avoisinantes. Ceci bien sure quand il n'y a pas des hurluberlus de la ville qui n'arrivent pas en disant: " On va leur donner de la nourriture à ces pauvres bêtes." Ce que je dois avouer nous avons fait depuis un certain temps. Nous avons donc maintenant des réguliers de notre Bed & Breakfast félin. J'aurai l'occasion de vous les présenter une autre fois.

Pour le moment, parlons de l'une d'entre elle, celle que nous appelons "la petite blanche". Il y a un peu plus de 2 mois, nous avions remarqué qu'elle était enceinte. Quelques semaines plus tard, nous avons constaté qu'elle avait dû accoucher, mais aucune trace des chatons. Nous pensions qu'elle les avait peut-etre perdu en couche car elle était si petite et nous n'y pensions plus. Aujourd'hui qu'est-ce que je ne vois pas en regardant de l'autre côté du rang dans un moment d'égarement? Une petite boule de poils blanche qui pointait au travers des herbes. En fait, après investigation, nous avons découvert qu'il y en avait 2. Deux chatons d'environ 6 semaines grouillant de santé:



En fin de journée, un peu avant que ne se pointe Irene dans la région, nous avons vu rebondir la petite blanche avec ses deux mousses. Nous étions tous gagas devant ses jolies bêtes mignonnes et maladroites. Qu'elle ne fut pas notre surprise de les voir s'en aller gambader loin de leur maman apres un moment dans l'abri de fortune que nous leur avions érigée. La petite blanche les a laissé partir, sans sourciller. Elle est resté sur le balcon à manger et même à faire une petite sieste. Elle semblait dire: "Je les ai bien élevé, j'ai confiance en eux, tout va bien aller." Quelques heures plus tard ils sont revenus.

Je ne peux que m'incliner devant la sagesse de mère nature et dire à mon fils à l'image de la petite blanche: "Va mon petit bonhomme, nous avons fait de notre mieux, nous avons confiance en toi, tout va bien aller! Va découvrir le monde. Je serai toujours là pour toi."

8/25/2011

Je me lance...

Bonjour,

Voici donc mon premier billet sur notre blog familial. C'est bien amusant de lire ma tendre moitié, voyons voir si je peux y apporter moi aussi mon grain de sel.

Depuis notre arrivée en région, ma vie est placée sous le thème du travail. Fini le 9 à 5, bienvenue le travail 24/7! Ça a ses bons et ses moins bons côtés. Il faut dire que c'est une chance que j'ai eu de trouver un emploi dans mon domaine. Je dirai simplement que je ne le sens pas moi le fameux ralentissement du rythme de vie des régions. Une conseillère à l'emploi que j'ai rencontré depuis mon arrivée -- eh oui! maintenant j'embauche! :) -- me l'a dit: "C'est à l'intérieur de chacun que ça se passe". Moi j'ai le rythme de la ville... puis c'est pas quelque chose qui disparaîtra du jour au lendemain.

À défaut, que professionnellement ce soit plus relaxe, disons que j'ai appris à apprécier le temps que je peux passer avec ma famille dans le cadre calme de la campagne. Ce qui manquait tellement avant. Maintenant je peux plus profiter de mes temps libre pour faire autre chose que courir et pour vivre! Ce qui est appréciable.

Pour ceux qui me connaisse depuis longtemps, vous savez que mon hobby c'est l'astronomie d'amateur. À mesure que les travaux sur la maison et nos autres projets se réaliseront, je vous dis que ça va me travailler de plus en plus de me remettre à l'observation active des étoiles. Après tout, c'est magnifique la qualité de ciel qu'on a ici. Je crois que je vais juste regretter notre proximité relative (quelques kilomètres) du Fleuve. Avant de pouvoir s'y mettre je vais devoir bricoler mon télescope et le rendre à nouveau fonctionnel. Les 5 dernières années n'ont pas été gentilles pour lui. Puis je ne vous cacherai pas qu'une observatoire pour le mettre dedans risque de devenir de l'actualité. Que de beaux projets en perspective! Mais avant transformons l'atelier en usine du Père Noël!

Bon bien c'est fait! Je vous dis à bientôt!

Mais qu'est-ce qui se passe?

C'est vraiment une bonne question à se poser lorsqu'on réalise que les derniers billets n'ont pas été très riches en projet tricot ou en projet cuisine...

Il se trouve que si le résultat sera probablement à la hauteur de mes attentes, le chandail de laine pour monstre #1 avance très tranquillement. En fait je tricote toujours au même rythme, c'est simplement que mes temps libres ont été plutôt occupés à l'aménagement du bureau et de la salle de bricolage. Comme c'est encore loin d'être terminé, je me retrouve à devoir choisir entre dormir, ou alors poursuivre ce tricot.


Je dois me hâter de le terminer c'est certain, surtout que j'ai déniché une superbe laine-ruban et que ma petite danseuse étoile (lire ici monstre #2 et ses pirouettes digne de "So you think you can dance?") a vraisemblablement un besoin viscéral que je lui fasse un tutu... ou au moins une jupe à froufrou.


Mais il y a aussi l'hiver qui s'en vient et les tuques/cache-cou/mitaines pour les deux monstres, la saucisse aveugle de mes parents qui a besoin d'un gilet pour se tenir au chaud lorsqu'il sera obligé de se trémousser dans la neige, les surplus de laine à écouler (sous forme de petit chapeau de bébé que je compte donner)... Puis il faudrait bien que la machine à coudre soit mise à l'ouvrage, j'ai des coussins qui attendent patiemment d'être confectionnés!

ahhhhh tant de projet, si peu de temps libre. Par chance, monstre #1 commence l'école la semaine prochaine... la maternelle, déjà! Le temps passe vite finalement... Puis il y a monstre #2 qui fréquente maintenant la garderie, à temps très partiel quand même puisque je suis toujours sans emploi, ce qui risque d'augmenter de façon considérable la possibilité d'avoir du temps libre.

Un des projets pour ce magnifique, et inespéré, temps libre devrait être un bricolage d'envergure... c'est-à-dire la construction de la maison de poupée que le père Noël devrait laisser sous l'arbre dans quelques mois.

Quoi? Vous trouvez qu'il est encore tôt pour penser à Noël? Vous en avez construit combien, vous, des maisons de poupées? Et les meubles, euh, qu'est-ce qu'on en fait hein??? Bon, le projet a du potentiel, mais c'est encore très embryonnaire. Malheureusement, nous n'avons pas la chance de pouvoir avoir recours à des elfes et des lutins magiques et nous aimerions bien éviter la facture astronomique associée à ce genre d'item en magasin.

D'autant plus que la qualité de celles que nous avons vues sur les tablettes est douteuse. C'est peut-être un peu radin de ma part, mais je n'aime pas débourser dans les trois chiffres pour un jouet qui ne survivra pas jusqu'à l'adolescence de ma fille.

Il demeure que si la maison comme telle devrait être relativement simple à réaliser, ce sont surtout les meubles et la décoration qui m'inquiète... En effet, il faudra des couvertures, des oreillers, des tapis, des électro-ménagers... Il faudra donc coudre, tricoter, sculpter, peindre et je ne sais quoi d'autre! Vous voyez bien qu'il faut se hâter de le commencer ce projet??!!

La volonté est là, il demeure que le temps risque de manquer et qu'il faudra peut-être se rabattre sur un modèle trouvé en magasin...

8/24/2011

Nous n'avons peut-être pas de vacances...

mais nous ne pourrons pas dire que nous n'avons pas été productifs!

Et oui chers lecteurs, nous avons maintenant un bureau! La pièce est presque terminée puisqu'il ne nous reste qu'à ajouter le coin bricolage pour nos petits monstres adorés.

Malheureusement, il se trouve que je suis relativement paresseuse et que je me vois mal éplucher les centaines de fichiers photos qui reposent tranquillement dans mon disque dur pour dénicher une photo "Avant". Je sais, j'aurais vraiment du avoir la présence d'esprit d'en faire une avant qu'on se lance, mais j'ai oublié.

Je n'ai que la photo des bureaux une fois mis en place... c'est déjà mieux que rien ;).


Tranquillement nous allons placer nos effets dans la pièce, mais en attendant c'est déjà très fonctionnel! Mes livres de références et mes notes de cours trônent déjà fièrement dans la bibliothèque qui se trouve derrière mon espace de travail... maintenant il ne me manque que l'emploi qui exigera de les mettre à l'œuvre!

L'aire de bricolage, face à l'aire de bureau, est vide. En fait, il n'y a que les deux bacs de rangements qui s'y trouvent... encore relativement vide. Les crayons, papiers, peinture, pâte-à-modeler n'y ont pas encore trouvé leur place puisque je n'ai pas trouvé toutes les boîtes qui les contiennent! Les décorations murales manquent encore à l'appel... Les enfants s'en chargeront bien assez rapidement ;).

La pièce n'est pas parfaite, les murs de préfini lui donne un petit look année 70 dont on ne raffole ni un, ni l'autre, mais il faut bien arrêter l'hémorragie financière quelque part. Nous avons donc choisi de ne pas remplacer le préfini qui était en place... pour le moment.

8/19/2011

Et les "vacances" débutent...

probablement quelque part l'an prochain :(

En attendant, voici le petit rien qui est tombé de mes aiguilles il y a quelques jours:


En espérant, biensûr, qu'il fera au petit destinataire!

C'est certain que mes aiguilles ne sont pas restées nues bien longtemps, j'ai déjà entâmé un chandail pour monstre #1. C'est le premier vêtement que je lui fais, mais avant que vous soyez tous indignés de l'injustice, sachez qu'il a eu quelques toutous en tricot et qu'il n'est donc pas brimé à ce point!

Reste que c'est vraiment le premier vêtement à sa taille que je fais, j'espère vraiment que le résultat sera à la hauteur de mes espérances! Pour lui ce sera nécessairement la déception la plus totale puisqu'il m'a très clairement demander de lui tricoter une armure de chevalier... ;).


Sinon qu'est-ce qu'on prévoit cette semaine? Des rénovations, avec un peu de chance une grande construction, beaucoup de bricolage, des petits monstres survoltés et un ou deux bon mal de tête pour les parents! De plus, la machine à coudre fera peut-être ses premiers exploits... Finalement, on aurait vraiment eu besoin de vrai vacances!

8/10/2011

Le temps se rafraîchi...

C'est donc peu dire que la motivation tricot est à son meilleur! Comme on a dans la famille quelques petites additions en devenir, c'est d'autant plus motivant pour moi de tricoter.

En effet, le tricot pour bébé c'est rapidement satisfaisant puisque ce n'est pas bien long avant d'avoir fini un morceau ou même un ensemble. La seule chose que je n'aime pas particulièrement tricoter ce sont des couvertures puisque c'est loin d'être un projet rapide... et malheureusement je me lasse facilement des projets de trop grande envergure, la preuve c'est qu'une couverture pour monstre#2 traîne sur mes aiguilles depuis presqu'un an.




Par contre, les bonnets, les mitaines pas de pouces et même les petites vestes sont complétées en quelques jours! Et c'est seulement parce que je ne peux pas ignorer mes propres monstres pour tricoter pendant des heures, sinon ce serait probablement prêt en quelques heures.

Exemple, ce petit ensemble est tombé de mes aiguilles en moins d'une semaine de tricot à temps perdu...


Et qu'est-ce qui traîne sur mes aiguilles depuis lundi? Ceci...


Il avance pas mal vite, il faut dire que j'ai eu une grosse heure et demie de temps de tricot sans interruption dans la salle d'attente à l'urgence hier.

Non ce n'était rien d'urgent... même que selon le triage c'était "Non urgent", donc aucune priorité pour moi. Vous avez bien lu, un cas non prioritaire, ici, c'est traité en 1h30-2h... peut-être plus si c'est très achalandé (lire ici: 3h30, 4h d'attente). Je peux vous dire que c'était loin de ma dernière expérience dans une urgence à Montréal (enceinte de 140 mois de monstre #2, 13h d'attente pour 4 points de sutures pour le front de monstre #1).

Bref, tout ça pour dire que j'ai découvert, bien malgré moi, un autre avantage de ma nouvelle vie en région!

8/07/2011

Tricot et douceur... une belle fin de semaine quoi!

Les fraises du Québec sont beaucoup plus goûteuses que les autres, c'est un fait... elles sont donc très inspirantes quand on apprécie les bons desserts!

Puis j'avais quelques bananes bien mûres qui ne demandaient qu'à être inclues dans l'expérience...


Cassonade, sucre, un soupçon de farine et le tour est joué! Cuite 1h dans une croute légèrement feuilleté, cette tarte était franchement toute une réussite!


Et pour couronner la fin de semaine, un petit projet tricot tout simple et pourtant tellement pratique... le fameux hamac à toutous version garçon pour la chambre de monstre #1.


Si seulement on parvenait à accomplir autant de choses chaque jour ;).

Malheureusement (ou heureusement?) les prochains projets de tricot seront légèrement plus complexe et prenant que ce simple hamac à toutous, et on ne peut pas compter sur une alimentation saine en se nourrissant de tartes!

Mais les vacances sont à nos portes, c'est donc un bon présage pour les projets tricot et la cuisine!

8/01/2011

Une fin de semaine bien chargée!

Nous venons de passer une très belle fin de semaine, tellement qu'on se serait cru déjà en vacances!

Samedi, les monstres s'en sont donné à cœur joie à la fête foraine, monstre #1 a fait tous les manèges, même le bateau pirate



Évidemment, j'ai dû me dévouer pour la cause puisque papa a imploré le traumatisme d'enfance pour ne pas l'accompagner! Le petit a adoré, ce qui n'est pas étonnant puisqu'il demande toujours à ce qu'on le pousse plus fort lorsqu'il se balance... nous n'arriverons probablement jamais à le pousser assez fort à son goût maintenant!

Puis dimanche nous avons profité du soleil pour jouer dehors dans le sable, faire du lavage (parce que même en vacances c'est bien d'avoir des vêtements propres) et nous avons essayé une nouvelle recette...

Garniture: poulet mariné, épinard, crème de poireaux et tomates.


Avec des pâtes... (Note à moi-même... à essayer avec les pâtes au persil de mer...)


Et le résultat une fois gratiné aux 4 fromages... mmmm


C'était très bon et c'est un plat très facile à faire! Nous avons déjà des variantes plein la tête... mmmm!